Royaume Uni – Le tribunal réduit la sentence du marine qui avait exécuté un taliban blessé

0
793

Un tribunal britannique a réduit mardi la sentence du marine condamné pour avoir tué en Afghanistan un terroriste taliban blessé, ce qui signifie qu’il sera probablement libéré de prison dans quelques semaines.

Le sgt. Alexander Blackman avait été condamné pour meurtre et condamné à un minimum de 10 ans de réclusion par un tribunal militaire en 2013 pour le meurtre de septembre 2011 dans la province de Helmand.

Des images de la caméra de casque d’un autre marine montrent que Blackman avait tiré sur le terroriste blessé à bout portant, puis commenté: « Là, les gars, ça ne va nulle part ; je viens juste de transgresser la convention de Genève. »

Plus tôt ce mois-ci, la cour d’appel de la cour martiale a annulé la condamnation pour meurtre et l’a requalifiée en homicide involontaire, en raison d’une responsabilité réduite.

Les juges ont conclu que Blackman, âgé de 42 ans, souffrait d’une maladie mentale au moment du tir. Ils ont en outre considéré que Blackman avait été «un soldat exemplaire» avant son déploiement en Afghanistan et qu’il avait «souffert de facteurs de stress tout à fait exceptionnels» pendant son séjour dans la zone de conflit.

Ses soutiens dans la galerie du public ont applaudi à tout rompre lorsque les juges ont réduit la peine de Blackman à sept ans. Il pourrait être libéré de prison le mois prochain, ayant servi la moitié de son mandat.

Ce résultat a été obtenu après une campagne populaire vigoureuse soutenue par le tabloïd Daily Mail.

Un exemple à suivre pour Azaria ?

LIRE  Des chercheurs israéliens ont réussi à faire remarcher des rats paralysés !

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire