Scène surréaliste: Daniel Cohn-Bendit et Noa reçus par le yishouv juif de ‘Hévron!

0
215

La chanteuse Ahinoam Nini (Noa) connue pour ses idées très à gauche avait une fois déclaré que ses enfants se rendraient volontiers à Oum El-Fahm mais jamais à Hevron. Finalement, c’est elle qui s’est rendue dans la Ville des Patriarches!

L’origine de cette visite est des plus insolites. Elle est liée à l’initiative du député européen Daniel Cohn-Bendit dit “Dany le Rouge” (passé depuis chez les Verts…) qui réalise un film-documentaire dans lequel il entend présenter une palette de courants différents d’identité juive. C’est dans ce cadre que le député européen s’est également rendu au yishouv juif de Hevron accompagné de la chanteuse israélienne.

Contrairement à ce que l’on aurait pu attendre, le porte-parole du yishouv, Noam Arnon, a relevé que la rencontre entre ces deux personnes et des représentants des habitants juifs s’est déroulée dans une très bonne atmosphère. Noam Arnon a exprimé sa satisfaction: “Il est bon que des gens d’horizons divers puissent se rencontrer et parler même s’ils ne sont pas d’accord. Sur ce point nous étions tous d’accord! Nous leur avons servi du café et des gâteaux et chacun a pu dire ce qu’il voulait dire et entendre ce que les autres avaient à dire dans une atmosphère dénuée d’agressivité”.

Noam Arnon a aussi expliqué que de même que les habitants juifs de Hevron s’opposent à tout boycott contre eux, ils ne souhaitaient pas boycotter ces personnes qui désiraient s’entretenir avec eux.

Le porte-parole a dit qu’il avait principalement transmis les messages du lien très fort qui relie le peuple juif à Hevron mais aussi l’amour du prochain quel qu’il soit – tant qu’il ne s’attaque pas aux Juifs – qui caractérise la population juive locale, rajoutant que ses interlocuteurs ont été surpris par ces propos, tant ils ont l’image fausse des “méchants colons racistes”. “Seule une souveraineté juive dans cet endroit pourra garantir la paix et la sécurité de tous dans cette région”, leur a-t-il dit,

LIRE  L'extrême droite allemande se délecte des problèmes de Merkel

Mais Daniel Cohn-Bendit et Noa ne se sont pas contentés de cette rencontre, ils ont aussi effectué une courte visite au Caveau des Patriarches! “Ce n’est pas étonnant”, explique Noam Arnon, “puisque la racine du mot ‘Hevron’ vient du verbe “relier”.

On imagine que chaque côté est resté sur ses positions.

Mais qui sait si ce genre de rencontres lors desquelles les adversaires de la présence juive en Judée-Samarie et à Hevron en particulier sont ainsi accueillis avec chaleur par des êtres humains d’une valeur inestimable, n’ébranleront pas chez eux quelques certitudes davantage imposées par la propagande et les idées reçues que par une réelle connaissance.

Photo porte-parole yishouv Hevron

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire