Comment un shtetl est devenu la capitale juive de l’Ukraine occidentale

0
1483

Chabad.org, traduit par Hassidout.org

Zhitomir en Ukraine, était autrefois une grande ville. Il y avait des synagogues, des Talmud Torah, des Yechivoth et la plus grande population juive de la région. De 1847 à 1862, la presse juive de Zhitomir était l’une des deux seules à être permises par le gouvernement tsariste, l’autre étant à Vilna, et donc la source centrale des livres hassidiques étaient imprimés dans l’Empire russe.

La région autour de Zhitomir était le berceau du mouvement hassidique, terre où rabbi Israël Ba’al Shem Tov a commencé à faire passer son message aux masses juives démoralisées, une population qui avait été dévastée dans le corps et l’esprit par les pogroms meurtriers.
Le rav Chlomo Wilhelm et son épouse sont arrivés à Zhitomir en 1994 pour y établir un Beth ‘Habad. À cette époque, après la Shoah et trois générations de communisme, Zhitomir n’était plus qu’un shtetl.

Quelque vingt trois ans plus tard, le rav Wilhelm a transformé la ville, en capitale juive de l’Ukraine occidentale, elle abrite une synagogue, une école juive « Or Avner » et l’impressionnant campus scolaire « Alumim » à Zarichany. Huit Beth ‘Habad sont ouverts dans des villes à travers l’Ukraine occidentale, des activités juives dans des dizaines d’autres villes sont organisées, à Skyvra (Skver), Ruzhyn (Ruzhin) et Brody (Brod).

Mme Wilhelm sera l’oratrice principale lors du banquet du Kinous Hachlou’hoth qui aura lieu du 16 au 19 février à New York. Elle parlera de ses propres expériences en Ukraine pour aborder le thème de la conférence « Imprégner le monde de sainteté ».

LIRE  Un mikvé à Omsk en Sibérie

 

Source http://hassidout.org/sj/component/content/article/240-international/51066-comment-un-shtetl-est-devenu-la-capitale-juive-de-lukraine-occidentale

Aucun commentaires

Laisser un commentaire