Sondage élections 2019 : le Likoud largement en tête

0
311
Beitar Illit Mayoral candidate Meir Rubinstein casts his ballot at a voting station during the Municipal Elections, on October 30, 2018, in Beitar Illit. Photo by Aharon Krohn/Flash90 *** Local Caption *** ???? ????????? ??? ??? ???"? ???? ???? ???? ?????? ??????? ????? ???? ????? ????? ????? ?????? ??????? ??????? ?????? ??? ????

Faut-il le préciser, les élections sont dans plus de trois mois et beaucoup de choses peuvent survenir pour brouiller les cartes d’ici là. Mais il était intéressant de savoir quelles sont les intentions de vote “à chaud” après l’annonce par le Premier ministre de la dissolution de la 20e Knesset et de la tenue d’élections anticipées pour le 9 avril prochain.

Le sondage publié mardi matin par Maariv a été réalisé par l’institut Panels Politics et donne les résultats suivants:

Likoud 30 (-)

Benny Gantz 13 (+13)

Yesh Atid 12 (+1)

Liste arabe unifiée 12 (-1)

Habayit Hayehoudi 11 (+3)

Camp Sioniste 9 (-15)

Yahadout Hatorah 7 (+1)

Meretz 6 (+1)

Koulanou 6 (-4)

Orly Lévy-Abecassis 6 (+6)

Israël Beiteinou 5 (-1)

Shass 4 (-3)

Quelques enseignements:

  1. Le Likoud de Binyamin Netanyahou maintient le nombre de députés actuels, ce qui est exceptionnel pour un parti au pouvoir après quatre ans.
  2. La coalition souhaitée par Binyamin Netanyahou après les élections – s’il les remporte – serait très large car il a déclaré lundi que la coalition actuelle devra être la base du futur gouvernement mais n’a pas exclu un élargissement vers le centre. Un ralliemement de Benny Gantz ou même du parti d’Orly Lévy-Abecassis pourrait permettre une coalition de près de 80 députés.
  3. Avi Gabbaï, qui assurait lundi être le prochain Premier ministre réalise “l’exploit” de faire passer le Camp Sioniste sous la barre des 10 députés, un record historique négatif pour le Parti travailliste. Des tensions en prévision au sein du parti.
  4. Le parti Shass dirigé par Arié Dery est menacé de disparition.
  5. Sur le plan idéologique, la droite reste majoritaire avec 46 sièges, le centre (auquel on adjoint Benny Gantz et Orly Lévy-Abecassis) obtient 37 sièges, la gauche tombe à 15 sièges (27 avec les députés arabes) et les orthodoxes baissent légèrement à 11 sièges.
  6. Le rêve éveillé d’Ehoud Barak, Avi Gabbaï et Tsipi Livni de créer un bloc alternatif ou même une minorité de blocage est pour le moment voué à l’échec.
LIRE  Smutrich dans une lettre à Ra'am en arabe : "La loi de conversion vous fera du mal, ne vous en mêlez pas"

Photo Aharon Krohn / Flash 90

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire