« Tous les Syriens veulent venir en Israël » (mère syrienne à la TV israélienne)

0
1295
« Il est devenu banal que des civils syriens viennent en Israël pour se faire soigner ».

L’armée israélienne a autorisé dimanche une équipe de télévision à filmer une opération de sauvetage à la frontière syrienne qui a permis à un groupe de mères et leurs enfants d’être transportés vers un hôpital israélien pour traitement médical.

Le reportage diffusé dimanche soir par ‘Hadashoth News (anciennement Channel 2), comprenait également des interviews de plusieurs mères syriennes, qui ont exprimé leur profonde gratitude envers Israël pour l’assistance médicale fournie.

Depuis le début de la guerre civile syrienne, Israël a envoyé de l’aide humanitaire et soigné 3.000 Syriens, dont près de 1.000 enfants atteints de maladies chroniques.

« Il est devenu banal que des civils syriens viennent en Israël pour se faire soigner », a déclaré une mère au journaliste. « Tout le monde veut venir ici, adultes comme enfants », a-t-elle ajouté.

Aucun visage n’a été filmé par les caméras lors du reportage par crainte de menaces de mort à leur retour en Syrie après avoir bénéficié d’un traitement fourni par l’Etat juif.

 

Selon le reportage télévisé, 21 mères et 23 enfants ont franchi la frontière la nuit dernière, lorsque l’équipe de tournage a été autorisée à filmer. Plusieurs enfants souffraient de plaies d’obus.

« Aucun traitement efficace n’était disponible en Syrie, » a déploré une mère d’un enfant souffrant d’asthme sévère.

Les civils ont traversé la frontière, surveillés par des soldats de l’armée israélienne – puis embarqués dans un autocar, accompagné d’une ambulance vers l’hôpital Ziv dans la ville de Safed, au nord d’Israël.

LIRE  Un gardien du camp nazi de Majdanek âgé de 96 ans poursuivi par la justice

« Dans le passé, Israël était considéré comme l’ennemi », a martelé une de ces mères. « Mais maintenant que vous nous aidez, la plupart [du côté syrien du Golan] sont avec vous. Ils aiment Israël. Ils voient le vrai visage, la réalité, » a-t-elle poursuivi.

Le reportage montrait également des enfants syriens à l’hôpital qui peignaient des drapeaux israéliens.

(capture d'écran de Hadashot TV)Des enfants syriens peignent à l’hôpital Ziv de Safed, où ils reçoivent un traitement médical, en novembre 2017
(capture d’écran de Hadashot TV)

*

En juillet, un haut gradé du commandement nord de l’armée israélienne, le colonel Barak ‘Hiram de la brigade 474, a décrit lors d’un point presse, le rôle d’Israël dans le traitement des civils syriens à la frontière entre les deux pays, et révélé que deux centres médicaux sont en construction en territoire syrien, à l’initiative de l’Etat hébreu.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s’est complexifié au fil des ans avec l’implication de pays étrangers et de groupes djihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Source www.i24news.tv/fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire