Des terroristes du Hamas et du Hezbollah seraient entrés en Allemagne parmi les réfugiés

0
1212
epa03587099 Lebanese supporters of Hezbollah raise their hands as they listen to the televised speech of the Secretary General of Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah during a rally to mark the party's Martyrs Day at southern suburb Beirut, Lebanon, 16 February 2013. Portraits behind show Lebanese Hezbollah commanders Ragheb Harb (C) Abbas Mussawi (R) and Imad Mughnieh (L). Mussawi was killed on 16 February 1992 in an Israeli air raid in Nabatiyeh Harb was assassinated in southern Lebanon during Israel's occupation in February 1984, Mughnieh was killed in a car bombing in the Syrian capital Damascus on 12 February 2008. EPA/WAEL HAMZEH

Un rapport des services de renseignement allemands, cité par la presse israélienne et caché par les médias européens, révèle la présence de terroristes du Hamas et du Hezbollah sur le sol européen, et cela semble ne déranger personne.

Des combattants du Hamas et du Hezbollah, deux organisations terroristes islamistes, sont entrés en Allemagne depuis 2015 parmi la vague de réfugiés venus du Moyen-Orient, indique un rapport des services de renseignement allemands, cité par notre ami Benjamin Weinthal du Jerusalem Post.

Weinthal a eu connaissance des rapports des services du renseignement allemand pour le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Voici ce qu’il a découvert :

“Depuis la mi-2015, il y a des signes de plus en plus nombreux de combattants de milices chiites entrant en Allemagne comme réfugiés légaux”“Ces signes concernant à peu près 50% (de combattants) montrent une connexion directe avec le Hezbollah”, dont la branche armée est classée terroriste par l’Union européenne, tout comme le Hamas.

Ces terroristes entrés sur le territoire allemand ont combattu aux côtés des milices chiites contre l’État islamique en Syrie et en Irak, ajoute le rapport. L’urgence de la menace qu’ils représentent semble cependant difficile à évaluer. On se souvient qu’en 2012, le Hezbollah a assassiné six personnes – cinq touristes juifs et le chauffeur du car – lors d’un attentat à l’explosif à l’aéroport de Burgas en Bulgarie, tournant les projecteurs sur l’étendue des opérations de l’organisation chiite en Europe.

Dreuz a précédemment publié qu’il y a en Allemagne environ 950 agents actifs du Hezbollah. Rien qu’en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le nombre de militants de l’organisation chiite libanaise financée entièrement par l’Etat terroriste d’Iran était d’environ 105 individus en 2016.

LIRE  Eli Cohen : Israël a mis en garde 30 pays contre des attentats précis en 2017

Le rapport – et c’est intéressant car aucune agence français, aucun média traditionnel et encore moins le Quai d’Orsay ne le disent – n’oublie pas de rappeler que l’objectif du Hezbollah est la “destruction de l’État d’Israël et la domination islamique de Jérusalem”.

Concernant les membres du groupe terroriste Hamas palestinien créé par les Frères musulmans, classé organisation terroriste par l’UE, les États-Unis et Israël, ils seraient environ 75 en 2016. Et l’on sait quels dégât un seul d’entre eux est capable de commettre lors d’un attentat.

L’année dernière, Benjamin Weinthal citait un autre rapport des services de renseignement allemands qui estimait à 300 le nombre de terroristes du Hamas et 950 ceux du Hezbollah en Allemagne sans que le gouvernement allemand ne fasse rien pour les localiser et les expulser.

Christian Larnet pour Dreuz.info.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire