« Tout était écrit et connu d’avance » : Tsahal disposait d’un tract détaillant le plan d’attaque et de massacre

2
606

Les dimensions de l’échec militaire continuent d’être révélées : selon la publication de ce soir, dans Tsahal, ils connaissaient le plan d’action du Hamas, grâce à un livret détaillé saisi, ainsi qu’en observant les entraînements du Hamas. L’ignorer en pensant que le Hamas n’a pas la capacité de mener une attaque était totalement délirant.

JDN

Ce soir, il a été annoncé que, même avant le 7 octobre, Tsahal avait eu connaissance d’une brochure de l’organisation terroriste Hamas, qui détaillait clairement un plan complet pour « l’occupation de la division de Gaza », la division prenant le contrôle des kibboutz, tuant et enlevant les habitants, puis occupant les villes de Sderot, Netivot et Ofakim.

La brochure détaille également la méthode d’attaque des terroristes du No’hba, comment ils franchiront la clôture en utilisant des missiles antichar, des explosifs, des tunnels, des parapentes, des camionnettes, des motos. La brochure inquiétante indique également qu’en même temps le Hamas lancera une opération massive de lancement de milliers de roquettes et d’obus de mortier.

Le Hamas s’est également préparé à l’avance pour endormir la vigilance de Tsahal et a détaillé les modalités d’action en la matière : négociations pour un règlement parallèlement à des exercices et des troubles à la frontière le samedi et les jours de fête, le tout afin d’habituer l’armée à la présence du No’hba force et à endormir l’armée au moment de vérité.

Il a également été révélé que Tsahal savait en temps réel que ce plan théorique était mis en pratique. Un exercice pratique des deux compagnies No’hba a eu lieu, au cours duquel les terroristes se sont entraînés à occuper un kibboutz, à tirer des missiles antichar, à tirer à balles réelles, avec missile anti-aérien et plus encore.

Selon la publication, l’armée israélienne s’est rendu compte que ces faits étaient très inhabituels et constituaient un aperçu clair des intentions du Hamas, mais rien n’a été fait après cette découverte.

L’une des femmes officiers de Tsahal a mis en garde les commandants contre la répétition des erreurs du passé, comme cela s’est produit lors de la guerre du Yom Kippour, lorsque même alors Tsahal avait sous-estimé les capacités et les intentions de l’ennemi. Ses paroles ont été rejetées et rien n’a été fait.

 

2 Commentaires

  1. Arrêtez vos c… avec Tsahal. Tout le monde sait que les perpétuelles manifestations ont tétanisé et paralysé Israel, manisfestations sans cesse autorisées par la CS qui a privilégié la liberté individuelle au détriment de la sécurité collective !
    Et D’ n’est pas de reste, puisque la mode de beaucoup de Juifs c’est maintenant de contester le judaïsme jusqu’à insulter et empécher les religieux, ceux qui étudient la Tora, empécher avec l’aide du maire de Tel Aviv le juif laïc que l’on n’entend pas beaucoup en ce moment. Vraiment sa détestation des religieux était terrifiante.

    • Bien d’accord avec vous. La gauche israélienne a compromis la sécurité d’Israël en organisant la rébellion. La gauche sera la premiere à accuser Bibi, comme d’habitude. Comme quoi des sal..d, il y en a partout, y compris chez nous

Laisser un commentaire