Le tribunal du district de Tel Aviv a statué : “Machia’h BaKikar” sur la place Rabin aura bien lieu avec une séparation

0
494

Le juge en chef adjoint du tribunal du district de Tel Aviv, Kobi Vardi, a statué dimanche après-midi sur une pétition visant à permettre à Habad de célébrer le grand rassemblement “Machia’h BaKikar”  sur la place Rabin de Tel Aviv.

L’événement qui doit avoir lieu lundi 25 juin sur la grande place Rabin à Tel Aviv, devait coïncider avec la date hébraïque du 12ème jour de Tammuz, qui marque la libération en 1927 du sixième Rabbi de Loubavitch, Rabbi Yossef Its’hak Schneerson, des prisons soviétiques, suite à son emprisonnement pour ses tentatives de maintenir le Judaïsme vivant sous le régime communiste.

L’événement de Tel-Aviv avait suscité la colère des groupes féministes et de la gauche radicale pour son intention de séparer les membres du public selon le sexe, conformément aux normes juives de la pudeur. En tant que tels, les groupes ont demandé à la municipalité de Tel Aviv d’annuler la licence pour l’événement, et la municipalité s’est conformée, ordonnant que l’événement soit annulé à moins de supprimer la séparation.

Lors de l’audience, le juge Vardi a attaqué la position de la municipalité et des organisations qui ont présenté une pétition contre l’événement, notant qu’”il n’y a aucune raison de ne pas tenir l’événement avec la séparation”. 

Le juge a reproché à la municipalité de ne pas tenir une audience appropriée pour les organisateurs de l’événement et d’avoir interdit la séparation à la dernière minute.

En réponse aux affirmations du réseau des femmes israéliennes et d’autres organisations qui souhaitaient se joindre à la discussion, le juge a déclaré: «Conservez vos revendications pour des affaires plus importantes.”

Le juge Vardi a donné dix minutes à la municipalité et aux organisations qui ont déposé une pétition contre l’événement pour décider si elles se rétractaient ou non, et à la fin des dix minutes, la municipalité a annoncé qu’elle retirait son opposition.

LIRE  Retour au Festival de Cannes du documentaire glorifiant les terroristes de Munich 1972

Source hassidout.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire