Trump affirme qu’Israël devrait financer les forces de sécurité de l’AP à la place des USA

0
110
President Donald Trump shakes hands with Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu at the United Nations General Assembly, Wednesday, Sept. 26, 2018, at U.N. Headquarters. (AP Photo/Evan Vucci)

Le Premier ministre israélien sortant Benyamin Netanyahou a demandé aux Etats-Unis de transférer des fonds aux forces de sécurité palestiniennes en Cisjordanie afin de soutenir leurs efforts contre le terrorisme, mais le président Donald Trump lui a répondu qu’Israël devait lui-même payer, rapporte mercredi le site d’informations Axios.

Selon le journaliste israélien Barak Ravid, la demande de Jérusalem a été émise après la découverte par le département d’Etat de 12 millions de dollars de fonds destinés aux Palestiniens qui n’avaient pas été transférés, en raison de la réduction de l’aide américaine.

Israël, qui coopère avec les forces de sécurité palestiniennes en Cisjordanie, a demandé à Washington à ce que l’argent soit remis aux appareils de sécurité.

Trump aurait refusé, rappelant qu’il avait pris ses distances à l’égard de l’Autorité palestinienne après la décision de Ramallah de couper les liens avec son administration.

Selon Barak Ravid, lorsque Jérusalem a tenté de faire pression sur Trump, celui-ci a déclaré : « Si c’est si important pour Netanyahou, il devrait lui-même verser 12 millions de dollars aux Palestiniens. »

L’aide américaine aux services de sécurité palestiniens a pris fin au début de l’année à la demande des Palestiniens, afin de prévenir des possibles poursuites relatives à un prétendu soutien au terrorisme.

L’Autorité palestinienne a demandé l’arrêt du financement américain à la fin du mois de janvier, de crainte de devoir verser d’importantes indemnités en vertu d’une récente loi qui autorise les citoyens américains à poursuivre en justice pour des faits de terrorisme des entités étrangères bénéficiant de l’aide américaine.

Source www.i24news.tv

LIRE  Une île artificielle au large de Gaza ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire