Tsahal continue d’avancer dans Khan Younes

0
124

Les forces israéliennes s’enfoncent plus profondément dans Khan Younes ; 250 cibles du Hamas touchées

« Nous voyons les terroristes se rendre, signe de la désintégration du système, signe que nous devons pousser plus fort », a déclaré le chef d’état-major de Tsahal.

Les forces israéliennes ont continué d’avancer dimanche dans le bastion du Hamas à Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza, au 65e jour de « l’opération Épées de fer ».

L’armée de l’air israélienne a frappé dans la nuit de samedi des infrastructures terroristes et des tunnels souterrains à Khan Younes, a rapporté l’armée israélienne dimanche matin, ajoutant qu’un drone avait aidé les troupes à éliminer une cellule terroriste armée préparant une attaque.
L’agence de presse palestinienne Wafa a rapporté que l’armée israélienne avait bombardé une maison à Khan Younes, tuant 10 personnes et en blessant des dizaines d’autres, et affirmait que les tirs d’artillerie étaient dirigés vers « les environs de l’hôpital européen » dans la ville.

Des attaques israéliennes ont également été signalées à Deir al-Balah ; Nuseirat ; les camps d’al-Maghazi et d’al-Zawaida dans la bande centrale ; les quartiers d’A-Tupah et de Ja’iya, à l’est de la ville de Gaza, au nord de la bande de Gaza ; et dans la ville de Jabalia, également au nord.

L’armée israélienne a déclaré dimanche matin que les forces terrestres, aériennes et navales combinées avaient frappé plus de 250 cibles terroristes à travers Gaza au cours des dernières 24 heures. Les troupes ont également localisé et détruit des stocks d’armes, détruit des puits souterrains de tunnels terroristes et déjoué des attaques contre les forces israéliennes.

Un avion de combat de l’IAF a frappé un site de communication du Hamas situé à côté d’une mosquée dans le sud de Gaza.

Au cours de leurs activités à Shejaiya, les troupes de Tsahal ont mené un raid ciblé sur un centre de commandement du Hamas , où elles ont localisé des armes, notamment des fusils AK-47, des grenades, des lanceurs de missiles antichar, des munitions et du matériel militaire supplémentaire.

Des images dramatiques diffusées par Tsahal samedi montrent des membres du 931e bataillon de la brigade d’infanterie Nahal combattant des membres du Hamas à Jabalia.

Une autre vidéo publiée par Tsahal montre des soldats des forces spéciales du génie de combat de Yahalom également engagés dans une fusillade avec des terroristes dans la ville.

« Les troupes ont mené un échange de tirs depuis l’extérieur du bâtiment. Après être entrés dans le bâtiment, les troupes ont fouillé et identifié deux terroristes qui leur ont tiré dessus et ont lancé une grenade dans leur direction. Les soldats ont engagé le combat, abattu et éliminé le terroriste », a déclaré Tsahal.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux samedi semblait montrer des dizaines de terroristes du Hamas se rendant aux forces de Tsahal dans le complexe de l’UNRWA à Jabalia. La vidéo montre les hommes les bras levés, vêtus uniquement de sous-vêtements. L’un des terroristes remet son arme aux troupes israéliennes.

Plus de 150 terroristes ont été vus la semaine dernière se rendre aux forces de Tsahal à Khan Younes.

Les vidéos des deux capitulations massives surviennent alors que le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, samedi soir, lors d’une cérémonie d’allumage des bougies de Hanoucca avec des soldats et des réservistes de la brigade Nahal, a déclaré : « Nous voyons des terroristes se rendre, signe de la désintégration de l’armée, un signe que nous devons faire plus d’efforts. »

Il a également été rapporté que les forces israéliennes ont éliminé des membres importants du Hamas lors de récents combats, notamment Hamdi al-Ghandour, le troisième et unique fils du commandant de la Brigade Nord du Hamas, Ahmed Ghandour, qui a été tué par une frappe israélienne plus tôt dans la guerre.

Autres membres importants du Hamas éliminés récemment : Iyad al-Tahrawi, qui gérait le poste frontière de Rafah avec l’Égypte ; et à Khan Younes, le commandant de la force Nukbha Abu Bakr, le commandant du bataillon antichar Abu Ishaq et le commandant des unités navales Abu Mujahid.

Samedi, Tsahal a publié les noms de cinq autres soldats tués à Gaza : le major Liav Atiya, 25 ans, de Beer Sheva ; le major Amri Ben Shahar, 25 ans, de Givatayim ; le sergent. Yonatan Din Haim, 25 ans, de Ramat Gan ; et le sergent Maor Cohen Eizenkot, 18 ans, d’Eilat.

Eisenkot était le neveu du ministre israélien de la Guerre, Gadi Eisenkot (Parti de l’unité nationale), dont le fils, Gal Meir Eisenkot, a été tué à Gaza juste un jour plus tôt.

Le sergent Haim Meir Eden, 20 ans, de Rehovot, est décédé samedi des suites de ses blessures après avoir été grièvement blessé lors de l’assaut du Hamas contre le sud d’Israël le 7 octobre.

Au moins 98 soldats ont été tués au combat à Gaza depuis le début de l’opération terrestre de Tsahal le 27 octobre ; 425 soldats israéliens sont morts depuis le début de la guerre.

JForum.fr avec jns JOSUÉ MARQUES

Aucun commentaire

Laisser un commentaire