Un député jordanien affirme qu’Israël a aidé les États-Unis à capturer Saddam Hussein

0
226

Un député jordanien a affirmé que les services de renseignement israéliens du Mossad avaient aidé les États-Unis à localiser et à capturer le dictateur irakien Saddam Hussein en décembre 2003.

Selon un rapport du journal arabophone Rai Al-Youm, basé à Londres, le dirigeant irakien a été capturé par les forces américaines, en partie grâce aux informations extraites d’un assistant de Saddam Hussein, Muhammed Ibrahim.

Sheikh Mohamad al-Hadid, un député jordanien et membre de l’opposition, a affirmé qu’après la capture d’Ibrahim par les États-Unis, il avait été transféré au Mossad pour y être interrogé. Al-Hadid a affirmé que le Mossad avait réussi à obtenir des informations d’Ibrahim, notamment sur l’emplacement du chef irakien déchu, qui avait fui la capitale à la suite de l’invasion américaine.

Al-Hadid a en outre affirmé que le Premier ministre israélien de l’époque, Ariel Sharon, était enthousiasmé par l’opération qui avait conduit à la capture de Saddam Hussein et par le rôle joué par Israël dans la localisation du dictateur irakien. Le député jordanien a également affirmé que Sharon se serait rendu en Irak pour rencontrer Hussein après sa capture.

Rien n’indique que le dirigeant israélien ne se soit jamais rendu en Irak, où Saddam Hussein aurait été arrêté en attendant son procès.

Aucune source officielle n’a confirmé l’implication d’Israël dans l’opération visant à appréhender le dirigeant irakien.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

LIRE  Des supporters du PSG déploient une banderole anti-israélienne devant le stade de Glasgow

Aucun commentaires

Laisser un commentaire