Un grand bravo au maire de Guérande a tenu tête aux lobbyistes pro-palestinien…

0
496
Le 25 mars, au précédent conseil municipal, M. le maire a fait part de son refus de signer ce pacte.

Rappelons que ce pacte a été signé par le conseil départemental de Loire Atlantique ainsi que par 19 communes du département ! (Photo ci-dessus…)

Du coup, ces ploucs de « VGES » (Vivons Guérande Ecologique et Solidaire) ont écrit au maire pour lui dire tous le bien qu’ils pensent de lui, voici donc ce courrier :

« Droit(e) dans le mur

Lors des conseils municipaux et dans les commissions qui les précèdent, nous, élu·es de Vivons Guérande Ecologique & Solidaire, déplorons vivement l’esprit de clocher qui prévaut pour bon nombre de réponses et décisions de la majorité, une vue étriquée et figée de Guérande protégée derrière ses murs, faisant fi des grands enjeux qui traversent notre société.

Nous nous heurtons à un mur lorsque nous proposons des actions concrètes pour lutter contre les inégalités, pour soutenir la solidarité entre les peuples, pour amorcer la transition écologique, pour privilégier des engagements éthiques et environnementaux… Car pour les représentant·e·s de la majorité, ce sont des sujets globaux qui dépassent les questions locales pour lesquelles les guérandai·se·s les ont élus !

LIRE  Un responsable de la communauté juive américaine parmi les victimes de l'attaque des Talibans à Kaboul

Cette mécompréhension des défis d’aujourd’hui, cette attitude conservatrice, cet attentisme irresponsable envers tou·te·s les citoyen·ne·s et générations futures amènent le maire et son équipe à refuser de signer la pétition « Stop paradis fiscaux », à continuer à emprunter auprès de banques qui usent et abusent de l’évasion fiscale, à tenir un discours populiste anti-impôts tout en dénonçant la baisse des dotations de l’Etat et en cherchant à capter le maximum de subventions publiques, à faire peu pour l’accueil de migrants, à exclure de signer un pacte d’amitié départemental avec la Palestine pour le respect de la charte des Nations Unies et du droit international… 

Triste constat d’une politique communale repliée sur elle-même qui se satisfait d’un dispendieux plan lumière de 7 M€ via un PPP dénoncé par la Cour des Comptes, s’enorgueillit d’un écoquartier où, à l’exception de quelques projets écolo-compatibles, le béton est roi, qui hésite davantage à accorder 100 € à l’association LPO que 600 k€ pour couvrir des courts de tennis, qui se gargarise de quelques boîtes à livres sponsorisées par le Lions Club. Quel sens des réalités et des priorités ?

Quid du pouvoir vivre de tout un chacun ? Qu’en est-il des mesures courageuses nécessaires pour atténuer le changement climatique (qui s’arrêtera sans doute aux portes des remparts !) ? Que dire à nos enfants au pied du mur ?

Il est urgent de tourner la page de cette politique égoïste et passéiste. Pour nous, l’action locale fruit d’une réflexion collective et mue par l’intérêt général s’inscrit dans une vision cohérente et globale, ici et ailleurs, hors les murs. »

LIRE  Netanyahou planifie des visites historiques en Argentine et au Mexique

Les élu-e-s VGES (Vivons Guérande Ecologique et Solidaire)
Frédéric Miché, Anne-Gaëlle Révault, François Pageau

Source Guerande Infos & Koide9enisrael

Aucun commentaires

Laisser un commentaire