Un israélien perd 50 kg en deux ans… pour faire don d’un rein !

0
350

Un israélien ‘harédi (orthodoxe), Yonathan, résident de Yitzhar en Judée-Samarie et père de 6 enfants, a souhaité faire don d’un rein à une personne plus âgé qu’il ne connaît pas et avec laquelle il n’a aucun lien familial, Oren. Il en va de la survie de ce dernier. « Je n’arrivais pas à trouver un rein, se rappelle Oren. Des membres de ma famille étaient volontaires, mais ils n’étaient pas donneurs compatibles ». Yonathan est quant à lui donneur compatible mais il apprend qu’un obstacle majeur se pose. Son poids – il est alors obèse – compromet le processus de transplantation rénale. « Pour que je puisse donner mon rein, il me fallait perdre 50 kg ! », s’exclame Yonathan.

Tout le monde pense que le projet de transplantation est annulé. Et pourtant, en dépit de cet obstacle semblant insurmontable, l’amour du prochain et la détermination dont fait preuve Yonathan va lui donner un élan fantastique. Il se lance dans un régime drastique, et il fond littéralement de 50 kg en deux ans ! Sa motivation n’est nullement esthétique, il ne fait pas ce régime draconien pour se pavaner sur la plage, ou ne serait-ce même que pour sa propre santé. Ce régime est uniquement motivé par son souhait inébranlable de sauver son prochain, une personne septuagénaire qu’il ne connaît absolument pas.

Le don de rein se passe remarquablement bien à l’hôpital de Péta’h Tikva, sous la surveillance rabbinique complète du rav Yechayahou Héber. Oren est sauvé. Yonathan est déjà rentré chez lui, tandis qu’Oren demeure encore quelques temps en surveillance post-opératoire dans l’établissement hospitalier. Mais Yonathan lui rend visite souvent, ajoutant la mitsva de Bikour ‘Holim (rendre visite à un malade) à ses actions exceptionnelles.  « Il n’y a pas de doute que ce que tu as fait es unique, donner une partie de ta vie à quelqu’un d’autre », confie Oren à Yonathan non sans émotion. « Ce n’est pas seulement un rein que j’ai reçu, c’est une nouvelle famille ».

LIRE  «L'antisémitisme est au plus bas dans le pays», annonce le Grand rabbin de Russie

Source www.torah-box.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire