Un joueur d’échecs iranien souhaite renoncer à sa nationalité pour affronter ses adversaires israéliens

0
414

L’un des meilleurs joueurs d’échecs iranien, Alireza Firouzja chercherait à renoncer à sa nationalité afin de pouvoir affronter ses adversaires israéliens, contournant ainsi la politique de son pays qui vise à éviter les tournois opposant l’Iran à Israël.

L’Iran fait constamment pression sur ses représentants dans toutes les compétitions internationales pour qu’ils n’affrontent pas d’Israéliens.

Mehrdad Pahlavanzadeh, le président de la Fédération iranienne des échecs a déclaré à l’agence de presse Tasnim qu’Alireza Firouzja souhaitait participer à un tournoi en Russie que Téhéran a choisi de boycotter.

« Firouzja a pris sa décision et nous a dit qu’il voulait changer de nationalité », a déclaré Pahlavanzadeh.

« Il vit actuellement en France et souhaite jouer sous les couleurs de la France ou des Etats-Unis, » a-t-il ajouté.

En octobre dernier, deux jeunes iraniens avaient refusé de jouer contre les Israéliens aux Championnats du monde juniors d’échecs, a rapporté l’agence de presse iranienne Mehr News Agency

Plus tôt cette année, le judoka iranien Saied Mollaei avait expliqué avoir subi des pressions de la part des autorités iraniennes pour ne pas combattre contre l’Israélien Sagi Muki en finale, finalement médaillé d’or.

Source www.i24news.tv

LIRE  Décès de Morsi : le Hamas se dit en deuil

Aucun commentaires

Laisser un commentaire