Une survivante d’Auschwitz est la cible de 200 messages antisémites tous les jours

0
156

Une survivante italienne de la Shoah de 89 ans et sénatrice à vie, Liliana Segre, est la cible d’environ 200 messages et menaces antisémites sur Internet chaque jour, a rapporté samedi le quotidien italien La Repubblica.

« Cette sale juive s’appelle Liliana Segre. Demandez-vous ce qu’elle a fait pour être payée par nos concitoyens alors qu’elle est pour la venue des migrants ? Hitler, tu n’as pas bien fait ton travail », lit-on dans l’un des messages.

Les informations révélées par La Repubblica ont été intégrées dans un rapport spécial publié par le Centre de Documentation Juive Contemporaine à Milan.

Née dans une famille juive en 1930 à Milan, Liliana Segre a été déportée à Auschwitz en 1944 à l’âge de 13 ans.

Elle a été nommé sénatrice à vie en 2018 en accord avec l’article 59 de la Constitution, pour avoir « honoré la Patrie par des mérites éminents dans le domaine social, scientifique, artistique et littéraire. »

Au cours des 30 dernières années, elle a été l’un des témoins les plus actifs de l’Holocauste, s’adressant à des milliers d’écoles et de groupes dans toute l’Italie.

Un groupe WhatsApp faisant l’apologie de la Shoah a été découvert en Italie il y a deux semaines, et rassemblait des dizaines d’adolescents. Ils partageaient notamment de la pornographie infantile, des insultes racistes et antisémites, des croix gammées, des vidéos de propagande de l’Etat islamique, tout en faisant l’apologie d’Hitler, de Mussolini et d’Oussama Ben Laden.

Source www.i24news.tv

LIRE  Israël: début du procès de l'ex-ministre accusé d'espionnage pour l'Iran

Aucun commentaires

Laisser un commentaire