Vers un gouvernement Gantz minoritaire?

0
77
Blue and White party chairman Benny Gantz and Israel Beytenu party chairman Avigdor Liberman give a joint statement to the media after a meeting for negotiations toward building anew government, at the Kfar Maccabia Hotel in Ramat Gan, on November 14, 2019. Photo by Avshalom Sassoni/Flash90 *** Local Caption *** ????? ????? ????? ????? ??? ???? ?????? ???? ????? ???????? ????? ????? ???? ??? ??? ???

A quatre jours de la de la fin du délai imparti à Benny Gantz, la situation politique entre dans une période de haute tension. Le président de la liste Bleu-Blanc veut à tout prix arriver mercredi chez le président de l’Etat et lui annoncer officiellement qu’il a réussi à former un gouvernement. Mais de toute manière, ce ne sera pas un gouvernement majoritaire.

Selon les toutes dernières informations, Benny Gantz et Avigdor Lieberman auraient convenu d’aller vers un gouvernement minoritaire, dans un but ultime de faire pression sur Binyamin Netanyahou afin qu’il démantèle son bloc de 55 députés et se joigne à Bleu-Blanc et Israël Beiteinou pour former un gouvernement d’union. Si le Premier ministre refuse, Avigdor Lieberman aurait donné son accord à un gouvernement minoritaire qui bénéficierait du soutien de la Liste arabe.

Pour faire avaler la couleuvre à l’opinion publique, Benny Gantz présenterait ce gouvernement comme un « gouvernement transitoire » auquel pourraient se joindre d’autres partis dans le futur. A Bleu-Blanc on compte par exemple sur un départ de Binyamin Netanyahou de la direction du Likoud en cas de mise en examen pour corruption, ce qui entraînerait peut-être le ralliement du Likoud à ce gouvernement, qui n’aurait plus besoin du soutien des partis arabes.

Mais pour l’instant, la clé se trouve une nouvelle fois dans la main d’Avigdor Lieberman qui tient le pays en otage depuis le soir des élections du mois de septembre.
Dans une vidéo, le Premier ministre a lancé un appel aux anciens militaires qui se trouvent à la tête de Bleu-Blanc afin qu’ils « se ressaisissent » et parlent à Benny Gantz afin de ne pas aller vers cette solution qui donnerait un pouvoir énorme aux partis arabes antisionistes.
Source lphinfo.com
LIRE  Les cimetières en France - une importante réunion à Jérusalem

Aucun commentaires

Laisser un commentaire