Visite du grand rabbin de Jérusalem à Bahreïn pour un événement interreligieux

0
336

Le Grand rabbin de Jérusalem, rav Shlomo Amar, a conclu lundi une rare visite à Bahreïn, où il a rencontré le roi Hamed ben Issa Al Khalifa, ainsi que des chefs religieux venus notamment du Qatar, du Koweït, du Liban, mais aussi d’Inde et de Thaïlande.

« Les nations du Moyen-Orient veulent la paix avec Israël, les dirigeants devraient promouvoir cela sans crainte », a déclaré l’ancien Grand rabbin séfarade d’Israël, exprimant l’espoir qu' »à l’avenir, de telles visites ne nécessiteraient pas d’organisation particulière ».

Rav Shlomo Amar était invité par le roi à participer à un événement interreligieux où de nombreuses personnalités, issues des mondes musulman, chrétien, hindou et juif étaient conviées.

Sa visite a cependant due être encadrée par des agents diplomatiques du ministère israélien des Affaires étrangères qui ont veillé aux conditions sécuritaires nécessaires.

L’événement n’était pas une première à Bahreïn, lieu où la tolérance religieuse n’est pas un mythe. Le royaume abrite en effet de nombreuses églises, des temples hindous ainsi qu’une synagogue.

L’Egypte et la Jordanie sont les deux seules nations arabes à avoir signé un accord de paix avec Israël mais d’autres Etats du Golfe comme Bahreïn, ont assoupli leurs relations avec l’Etat hébreu.

En octobre dernier, des responsables israéliens ont assisté à une conférence sur la sécurité du transport maritime après des attaques contre des pétroliers dans le Golfe et des installations pétrolières saoudiennes organisée dans ce petit pays insulaire d’Arabie.

Quatre mois plus tôt, Israël avait également participé à une rencontre à Manama sur la présentation du volet économique d’un plan de paix américain pour le Proche-Orient.

LIRE  Israël: le procureur général va annoncer sa décision d'inculper Sara Netanyahou

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire