Yad Lea’him : Brith Mila émouvante pour les enfants juifs rescapés des villages arabes

0
1203

Cinq jeunes garçons juifs qui ont grandi dans des villages arabes hostiles et ont récemment été délivrés avec leur mères par des militants Yad Leahim, ont participé en début de semaine, à une émouvante cérémonie de « Hatafat dam brith ». C’est l’action de faire couler quelques gouttes de sang pour ces enfants ont été circoncis mais pas selon le rite juif. Il convenait donc de procéder à cette petite intervention, organisée dans les bureaux de Yad Leahim à Jérusalem.

Avant la cérémonie, les enfants ont eu le mérite de rendre visite au rav Benayahou Shmoueli, Roch Yechivath HaMekoubalim « Nahar Chalom », qui a pris le temps de s’intéresser à l’histoire du sauvetage de chacun d’eux. Ensuite, le rav les a bénis et s’est adressé aux mamans en leur confiant son admiration pour leur dévouement dans l’éducation juive de leurs enfants. Il leur a assuré qu’elles en récolteront une grande satisfaction.

Puis, le groupe s’est dirigé vers les bureaux de Yad Leahim à Jérusalem qui étaient en fête à l’occasion de l’événement. La Hatafath dam Brith, qui est demandée par la loi juive même à celui qui a subi une « circoncision musulmane », a été faite par le mohel, le rav Dror. Les personnes présentes ont ensuite chanté et dansé avec les enfants.

De là, les participants se sont rendus au Kotel pour une prière spéciale avant de prendre place pour un repas de fête dans la salle adjacente, dans une ambiance musicale. Durant le repas, le rav ‘Haim Rozner de Yad Leahim, a pris la parole pour féliciter les garçons et s’est exprimé sur la parachath hachavoua, reprenant le décret de Pharano : « Tout mâle nouveau-né, jetez-le dans le fleuve…  » (Chemoth 1,22), qui avait pour objectif de ne laisser aucun garçon en vie. Le rav a conclu en expliquant que cet événement symbolisait au mieux la continuité du peuple juif ainsi que le verset « Le Protecteur d’Israël n’est ni trompeur, ni versatile ».

LIRE  Le rabbi de Wiznits-Monsey zatsal

Le rav Moché Cohen, qui suit personnellement les enfants dans le cadre du projet de tutorat de Yad Leahim s’est également exprimé sur la grandeur de la circoncision.
A la fin, les mamans fraîchement rescapées ont exprimé leur gratitude au Créateur du monde et à ses émissaires, les militants de Yad Leahim. Elles ont remercié pour le soutien dont elles bénéficient et pour l’aide qu’elles reçoivent régulièrement dans tous les domaines.

 

 

Les jeunes garçons, rois de la fête, sont bénis par le rav Shmoueli

Les enfants autour de la table du rav Shmoueli

Le Mohel et les enfants après la Brit Mila

Les cinq garçons prient avec émotion devant le Kotel

Source Hassidout.org/sj

Aucun commentaires

Laisser un commentaire