Yadlin : Trump doit frapper la Corée du Nord s’il le peut

1
656

L’ancien chef des Renseignements militaires : Trump doit attaquer la Corée du Nord, s’il le peut.

Amos Yadlin affirme que Pyongyang dispose de la capacité nucléaire, mais n’est probablement pas encore prêt à lancer une attaque en grandeur réelle.

Il doute que Washington ait les renseignements nécessaires pour frapper en toute sécurité [ne pas toucher la Corée du Sud ou le Japon, dans la contre-attaque éventuelle ou/et la Chine, Vladivostok).

Amos Yadlin speaks during a speaking event organized by IsraPresse for the French-speaking community at the Begin Heritage Institute, Jerusalem, February 22, 2015. (Hadas Parush/Flash90)

Amos Yadlin s’exprime lors d’une conférence  organisée par IsraPresse pour la communauté francophone de l’Institut du Patrimoine Begin, à Jérusalem, le 22 février 2015. (Hadas Parush/Flash90)

 

L’ancien directeur des renseignements militaires d’Israël a déclaré dimanche que les Etats-Unis devraient lancer une frappe préventive (d’avertissement) contre la Corée du Nord, s’ils ont la capacité de la faire, à la suite d’un essai de tir d’une bombe à hydrogène par Pyongyang, selon toute vraisemblance.

Le Général-Major (de réserve) Amos Yadlin, ayant participé en tant que pilote au raid sur Osirak, qui a aussi occupé les fonctions d’attaché de Tsahal à Washington et qui est actuellement le directeur de l’Institut d’Etudes en Sécurité Nationale, a affirmé à la radio 103FM que l’option militaire contre la Corée du Nord est très compliquée et risquée.

Quand bien même il recommande que le Président américain Donald Trump « procède à une frappe préventive » afin d’empêcher la Corée du Nord de poursuivre son développement de sa capacité à produire des armes nucléaires, il précise qu’une telle frappe requiert « d’excellents renseignements » de première main.

« Si, après une telle attaque, un missile est lancé contre lui, alors cela ne pose plus de question que de devoir attaquer », dit-il. « La question qui se pose est de savoir si les Etats-Unis disposent réellement  des renseignements précis qui leur permettent de mener une telle attaque préventive qui détruirait les capacités nucléaires de la Corée du Nord ».

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un (G) et le Président américain Donald Trump (D). (AFP Photo/Saul Loeb et Ed Jones)

Yadlin a affirmé ne pas savoir si les Etats-Unis avaient ou non suffisamment de renseignements et qu’il n’est même pas sûr de savoir si Washington connaît même la réponse à une telle question.

LIRE  Washington : un américain préparait un attentat similaire à celui de Nice

Il a ajouté que la situation en Corée du Nord est bien plus complexe, du fait que la plupart des cibles les plus probables d’une contre-attaque sont situées en Corée du Sud et au Japon.

La Corée du Nord a déclaré dimanche avoir déclenché une bombe à hydrogène lors de son sixième essai nucléaire, qui, à en juger par le tremblement de terre que cette explosion a produit, semble être sa plus forte explosion jamais réalisée jusqu’à présent.

Cependant, Yadlin a déclaré à la station de radio qu’il pense qu’il subsiste un véritable fossé entre le battage médiatique et la réalité du niveau de la technologie militaire de Corée du Nord.

« Il y a la réalité et la guerre des mots », dit-il. « La réalité, c’est que la Corée du Nord a des armes nucléaires. Cela, ce n’est pas nouveau ».

Cependant, il a prudemment déclaré qu’il n’est pas, jusqu’à présent,nécessaire de paniquer, alors que la Corée du Nord doit encore atteindre ses objectifs.

« Ce pays veut avoir suffisamment de capacités opérationnelles qui dépendent de trois choses », a t-il dit : »La capacité de lancer une bombe nucléaire sur un missile, la capacité de survivre à une attaque et la possibilité de convertir une bombe atomique en bombe à hydrogène… La bombe à hydrogène a bien plus de puissance que la bombe atomique ».

Yadlin, Ministre de la Défense potentiel pour le Camp Sioniste, lors de récentes élections, affirme que PyongYang voudrait que le monde croit qu’il a déjà atteint ces objectifs.

Il a aussi minimisé la signification des ambitions nucléaires de la Corée du Nord, vis-à-vis de la situation qui prévaut en Iran.

LIRE  Pauvre Mélenchon : il est victime d'un complot juif

« L’Iran a 20 ans de retard sur la Corée du Nord en matière de développement nucléaire », affirmé Yadlin. Les Iraniens « ont signé un accord avec les 5 puissances nucléaires mondiales et l’Allemagne… La question des armes nucléaires iranienne deviendra pertinente au terme de cet accord, qui permet à l’Iran de disposer de capacités nucléaires en très peu de temps ».

Yadlin persiste à penser que le plus grand danger provenant d’Iran concerne son implication à remplir le vide militaro-politique en Syrie, après que les Etats-Unis et la Russie auront détruit le groupe Etat Islamique.

Il a ajouté qu’il reste assez embarrassant qu’Israël puisse compter sur la Russie et les Etats-Unis pour faire le sale boulot en Syrie.

« Nous ne sommes pas ce pays sans capacité de faire ce qui est nécessaire », dit-il, lançant une pique en direction du gouvernement actuel. « Israël a d’excellents renseignements et la capacité de frapper en Syrie » (sous-entendu : d’éliminer rapidement les menaces drainées par l’Iran : milices, usines, transport de personnel militaire, armement)…

L’ancien Ministre de la Défense Moshe Ya’alon lors d’un événement culturel à Ra’anana le 15 juillet 2017. (Flash90)

 

 

 

 

 

 

 

Adoptant une approche légèrement différente, l’ancien Ministre de la Défense Moché Ya’alon a utilisé Twitter pour mettre en garde du fait qu’Israël devait consacrer une attention soutenue à ce que ce sera la réponse (ou l’absence de réponse) des Etats-Unis aux menaces nord-coréennes.

« Le réplique internationale, conduite par les Etats-Unis, contre les provocations du régime nord-coréen, met en lumière la façon dont ils réagiront envers le régime iranien, face à ses efforts nucléaires dans l’avenir proche ». « Bien que ce test nucléaire ne soit pas une question qui nous soit directement adressée, ces tensions devraient nous concerner de près ».

LIRE  Trump devrait approuver des constructions illimitées en Judée-Samarie à l'intérieur des villes déjà existantes !

©JForum avec agences. 

1 Commentaire

  1. Il est peu probable que l’Amérique attaque car les Renseignements US ne sont pas capables de garantir une absence de riposte nucléaire. Face à cette carence, le Japon et la Corée du Sud vont s’équiper d’armes nucléaires et on aura un nouvel « équilibre de la terreur »

Laisser un commentaire