Quatre victimes de plus du pogrom de Gaza finalement enterrées

0
187

Dans le système politique, des hommages ont été rendus après la difficile nouvelle concernant la découverte et le rapatriement des corps de quatre personnes enlevées, Amit Buskila, Shani Luke et Yitzhak Gelernter, puis un quatrième, Ron Binyamin. Leurs corps ont été trouvé dans la bande de Gaza grâce aux renseignements fournis par des terroristes capturés par les forces de Tsahal.

JDN

Le porte-parole de Tsahal a informé que les forces de Tsahal opérant dans la bande de Gaza ont localisé et restitué sur le territoire israélien les corps de Shani Lock, Yitzhak Gelernter et Amit Buskila. Celui de Ron Binyamin a été trouvé plus tard.

Les personnes enlevées qui ont ensuite été amenées pour être enterrées en Israël ont été assassinées le jour de Sim’hath Tora alors qu’elles fuyaient la zone de l’incident à Ré’im. Lorsqu’ils sont arrivés dans la zone plane, ils ont rencontré des terroristes qui les ont brutalement assassinés et leurs corps ont été transportés dans la bande de Gaza.

Selon le porte-parole de Tsahal, les forces opèrent dans un environnement de combat complexe, prenant des risques, pour amener les personnes enlevées assassinées pour les enterrer en Israël. Les corps ont été transférés à l’Institut de médecine légale pour identification et une fois la procédure terminée, les familles ont été informées.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a publié une déclaration peu après la publication de la nouvelle par un porte-parole de Tsahal, qui disait : « Le cœur est brisé pour cette grande perte… Je félicite nos forces courageuses qui, avec une action déterminée, ont ramené des garçons et des filles à leur frontière. »

Le maire d’Ashdod Yehiel Lasri a rendu hommage à un collègue : « Ils refusent de croire – notre collègue Buskila est parti. Nous avons pleuré, nous avons prié, nous avons croisé les doigts mais la nouvelle amère est arrivée et avec elle celle de la mort d’Amit Buskila en captivité du Hamas. Amit, âgée de 28 ans au moment de sa mort, a été kidnappée par les meurtriers de Nova. Elle a même eu le temps d’appeler son oncle Shimon et de lui dire qu’on lui avait tiré dessus, mais depuis lors, tout contact avec elle a été perdu et son état était inconnu. »

Au Conseil régional de Gan Reva, ils ont rendu hommage à la nouvelle concernant Yitzhak Gelernter : « Le conseil pleure et souffre de la mort d’Itzik Gelernter, un habitant d’Iros qui a été kidnappé à Gaza et assassiné par le Hamas. Nous embrassons la famille et la communauté de l’agglomération d’Iros en cette période incroyablement difficile. Un avis de la date des funérailles sera donné ultérieurement. Que la mémoire d’Itzik Baruch soit bénie. »

Le forum Tikva : « Nous avons été témoins une fois de plus de la puissance et de la méchanceté de l’ennemi qui se tenait devant nous. Après avoir kidnappé des civils, des enfants, des femmes et des hommes. Il les a assassinés alors qu’ils étaient en captivité et a négocié leur libération. L’État d’Israël devrait cesser de parler au Hamas. Le Hamas doit être battu, le Hamas doit être mis au pied du mur et les personnes enlevées ne peuvent être rapatriées qu’en intensifiant les opérations dans la bande terroriste. Nous l’avons dit et nous le répéterons : des accords infructueux et des discussions qui ne contiennent rien ne ramèneront pas les personnes enlevées. Entrer à Rafah, Jabalia et d’autres villes et villages terroristes ramènera nos enfants ici plus rapidement. »

Le mouvement Ordre 9 a répondu à la publication de la nouvelle et a déclaré : « Nous pleurons et sommes en deuil avec tout le peuple d’Israël pour cette nouvelle difficile et nous embrassons chaleureusement les familles dont les proches ont été assassinés par les terroristes du Hamas et dont les corps ont été sauvés par nos héros. combattants. En ce moment où nos cœurs sont déchirés, nous n’avons d’autre choix que de rappeler tristement qu’une organisation terroriste meurtrière, le gouvernement d’Israël, avec des décisions terribles, continue de livrer des fournitures avec une machine bien huilée d’une puissance sans précédent. Cette terrible omission met chaque jour en danger la vie des chers soldats de Tsahal et rend la libération des personnes enlevées qui gémissent en captivité et doivent déjà rentrer chez elles très loin. Aucune aide ne doit être apportée jusqu’au retour du dernier des kidnappés. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire