5 combattants de la compagnie orthodoxe de parachutistes ont été tués à Jabaliya par des tirs de char

0
112

Roi Beit Ya’akov, Gilad Aryeh Boim, Daniel Hamo, Ilan Cohen et Bezalel David Shashua ont été tués dans les combats dans le nord de la bande de Gaza face à un bâtiment où résidait le pouvoir. L’affaire fait l’objet d’une enquête.

‘Harédim 10 – Haim Twil – Photo : Avec l’aimable autorisation des familles

Cinq combattants de la compagnie orthodoxe Hets des parachutistes du 202e bataillon ont été tués lors de combats dans le nord de la bande de Gaza.

Les combattants tombés au combat sont : le capitaine Roy Beit Yaakov, 22 ans, de la colonie d’Ali ; sergent Gilad Aryeh Boim, 22 ans, de Karné Shomron ; sergent Daniel Hamo, 20 ans, de Tibériade ; sergent Ilan Cohen (un soldat solitaire immigré d’Argentine), 20 ans, de Karmiel et sergent Bezalel David Shashua, 21 ans, de Tel Aviv.

Huit autres combattants ont été blessés lors de l’incident, dont trois sont dans un état grave. Les autres ont été évacués vers les hôpitaux selon des diagnostics modérés et légers. Le nombre de décès de Tsahal depuis le début de la guerre s’élève à 626.

Détails de l’incident : un événement qui a fait de nombreuses victimes au sein de la 98e Division, où les forces de Tsahal opèrent à l’intérieur du camp de réfugiés de Jabaliya et connaissent des combats et des tirs de RPG avec des dizaines de missiles antichar dirigés sur les chars.

Hier matin, des combattants du 202ème Bataillon sont entrés pour occuper le camp de réfugiés, accompagnés de deux chars du 82ème Bataillon de la 7ème Brigade.

Les combattants ont élu domicile dans un bâtiment proche des chars, où était également implanté le SMC. Les chars sécurisaient l’axe, disposaient de régiments fermés et, à un moment donné, parlaient également en relation avec le commandant adjoint de la compagnie qui passait à côté d’eux.

Hier soir, vers 19 heures, les chars ont repéré un canon qui dépassait de la fenêtre du bâtiment, les chars ont tiré deux obus sur le bâtiment où se trouvaient les parachutistes au premier étage. 5 combattants ont été tués : MP et quatre combattants – de la compagnie OT – la compagnie orthodoxe en parachutistes.

Par ailleurs, 8 combattants ont été blessés, dont 3 dans un état grave.

Tsahal enquête sur cet incident, qui est défini comme une fusillade bilatérale, et vérifie entre autres si les tankistes ont dépassé les limites de leur secteur, s’il y a eu une erreur d’identification et si une tension opérationnelle trop élevée a conduit à des tirs imprudents.

Les combattants:

Le journaliste Kalman Libeskind a annoncé ce matin (jeudi) que son neveu, le sergent Gilad Aryeh Boim, était décédé dans la terrible catastrophe. « Gilaad, notre neveu bien-aimé, un garçon plein de lumière et de bonté, un soldat fidèle de ce bon pays, a été tué en défendant la patrie », a écrit Libeskind et a conclu ses mots par la phrase : « ‘Am Yisrael ‘hai ».

Les funérailles de Boim, 22 ans, de Karni Shomron, auront lieu à 15h00 au cimetière du Yishouv.

Yigal Lahav, ancien chef du Conseil des Cornes de Shomron, a rendu hommage à Gilad Boim : « Hier soir, lors des événements difficiles survenus dans la bande de Gaza, malheureusement, un fils de la colonie a été tué, Gilad Boim, un combattant des parachutistes, un garçon de la colonie avec un sourire et un cœur immense. Gilad est le fils de Ruthi et Beni et le frère de Roy, Yuval, Sharon et Han Atara et porte le nom de Gilad Zer. Une douleur immense et inimaginable et nos pensées vont à sa chère famille. De mémoire bénie ».

Le capitaine Roi Beit Ya’akov, défunt résident du Yishouv Ali Binyamin, fils de Hadas et Avidan, président du Yishouv.

Résident du Yishouv Ali Binyamin, fils de Hadas et Avidan, président du Yishouv. Roy, diplômé de l’école préparatoire de Baali et sa 21e victime de la guerre.

Le chef du conseil régional de Binyamin et président du conseil de Yesha, Israël Gantz, a rendu hommage aux bergers de Beit Ya’akov : « C’est une immense douleur pour la famille, pour la colonie d’Eli dont les habitants et les diplômés sont à l’avant-garde du guerre, et pour Benjamin dans son ensemble. Quelle tristesse est impliquée dans le soulèvement du peuple d’Israël dans son pays. Combien de héros avons-nous qui risquent leur vie pour que nous gagnions et vivions ici en Terre d’Israël en paix et en sécurité. Grâce à eux, nous gagnerons. »

Les funérailles auront lieu aujourd’hui à 15h00 au cimetière militaire du Mont Herzl.

Le regretté caporal Ilan Cohen est un soldat solitaire argentin.

Cohen est arrivé en Israël après avoir terminé ses études secondaires en Argentine. Il a d’abord étudié à la Yechiva Habad à Migdal Ha’Emek et depuis l’hiver dernier a étudié à la Yechiva Har Bracha, d’où il a rejoint la Brigade Parachutiste, Bataillon 202.

Dans la nuit, les membres de la famille ont été informés de la chute d’Ilan par l’ambassadeur israélien en Argentine Eyal Sela et le consul Yehuda Golan.

La famille est accompagnée des rabbins de la communauté.

La famille appartient à la communauté Or Mizrah et à la communauté Magilat Ahadot Yisrael de Buenos Aires. Les parents se dirigent désormais vers Israël.

Le défunt devrait être enterré au cimetière Herzl à Jérusalem.

Le rabbin Eliyahou Marra, rabbin d’Amiya, l’organisation faîtière de la communauté juive d’Argentine : « Ce soir, nous avons reçu avec une grande tristesse la nouvelle choquante de la mort du caporal Ilan Cohen, un soldat solitaire argentin, tué en combattant à Gaza. Nous accompagnons sa famille dans ces moments difficiles et adressons nos condoléances à ses parents David et Adriana ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire