Attaque chimique en Syrie

0
606

Nous avions rapporté les paroles du Richon Letsion, le rav Yits’hak Yossef, concernant ce qui se passe chez nos voisins, les Syriens. Le rav disait que le peuple juif ne pouvait pas rester indifférent à la shoah se déroulant face à notre porte, dans ce pays déchiré. Cette prise de position avait fortement impressionné le public – et a atteint le record d’articles lus sur notre site.

Que dire ? Oh combien avait-il raison : voici que le pouvoir en Syrie a fait un pas de plus, peut-être toutefois critique, en aspergeant du gaz toxique sur la population de localité de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb. Ceux qui ont été particulièrement touchés ont été des enfants, se trouvant dans un hôpital : on parle de quelques cent cinquante morts !

Le pouvoir en Syrie déclare ne pas être impliqué dans cette attaque, mais il est fort difficile d’imaginer une autre source à ce drame.

Parfois, devant des situations qui vont trop loin, le monde perd patience et ne permet pas de continuer. Il se peut que cela aille être le cas : aucun doute que la faiblesse du régime américain précédent, sous la présidence d’Obama, est grandement responsable de la situation en Syrie qui va en se détériorant, quand la présence intensive de forces russes n’est pas faite pour améliorer le tableau, bien au contraire. Le chef, en face, est à présent Trump. La question que se posent de nombreux observateurs est de savoir si ce dernier va dépasser le degré de protestation, dont il s’est déjà fait l’écho, pour agir et menacer d’intervenir ? Si finalement le choix de conserver Assad, ce criminel insensible et impitoyable, au pouvoir est tellement judicieux ?

L’avenir le dira, mais en tout cas, il se peut que le présent incident dramatique puisse marquer le début d’un changement.

Le peuple juif, en tout cas, pour sa part, ne reste pas indifférent, et les divers dirigeants politiques se sont exprimés avec une grande amertume sur ce qui se passe chez nos voisins.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire