Benny Gantz s’affaiblit, Netanyahou se renforce, le bloc de droite approche des 60 sièges

0
157

Une nouvelle enquête sur les mandats réalisée par « Direct Polls » montre que Benny Gantz perd trois mandats, tandis que Netanyahou en gagne. • Et combien chez Lapid, Lieberman et Ben Gvir ? • Une grande majorité d’électeurs de droite estiment que le Premier ministre devrait renvoyer le ministre de la Défense défaillant, en raison de son appel à permettre à l’Autorité palestinienne de contrôler la bande de Gaza.

Haredim 10

Une enquête révèle que si les élections avaient lieu aujourd’hui, le parti Likoud du Premier ministre Binyamin Netanyahou serait plus fort que l’enquête précédente et obtiendrait 26 mandats.

Une nouvelle enquête sur le mandat de l’Institut Direct Falls publiée ce soir (jeudi) sur l’édition principale de Channel 14 montre que si les élections avaient lieu aujourd’hui, le parti Likoud du Premier ministre Binyamin Netanyahou serait plus fort que l’enquête précédente et gagnerait 26 mandats.

Le parti du camp d’État de Benny Gantz est affaibli de trois mandats et obtient, selon l’enquête, 20 mandats. Yesh Atid du chef de l’opposition Yair Lapid est en légère hausse par rapport au scrutin précédent et obtient 14 mandats.

Le parti Shas est stable avec 10 sièges, Otzma Yehudit d’Itamar Ben Gvir obtient 10 sièges selon l’enquête, Yisrael Beitenu dirigé par Avigdor Lieberman obtient 8 sièges, et le judaïsme de la Tora obtient également – 8 sièges.

Le Ra’am de Mansor Abbas obtient 6 mandats, le sionisme religieux de Smutritz 5 mandats, le Parti travailliste 6 mandats. Le Meretz et le Hadh-Ta’al reçoivent chacun 4 mandats.

Le parti Balad et la droite étatique de Gideon Saar ne dépassent pas le pourcentage de blocage.

Dans la division en blocs, le bloc de droite maintient sa force du scrutin précédent et obtient 58 mandats, tandis que le bloc de centre-gauche n’apporte que 52 mandats au scrutin. Les partis arabes reçoivent 10 mandats.

Dans l’enquête, il a été demandé aux personnes interrogées qui était le plus apte à occuper le poste de Premier ministre, Benjamin Netanyahou ou Benny Gantz. 43 % des personnes interrogées ont répondu que le Premier ministre Benjamin Netanyahou était plus approprié pour ce poste, contre 34 % des personnes interrogées qui ont choisi Benny Gantz comme étant plus approprié. 23% ont répondu qu’aucun d’entre eux ne convenait.

Sur la question de la compatibilité du poste de Premier ministre entre Netanyahou et Lapid, l’écart est nettement plus grand. 45 % ont affirmé que Benjamin Netanyahou, contre 30 % qui ont affirmé que le chef de l’opposition Yair Lapid était plus approprié pour ce poste. 25% des personnes interrogées estiment qu’aucun d’entre eux n’est adapté.

Licencier le ministre défaillant ?
L’enquête a également révélé que la majorité des électeurs de droite estiment que le Premier ministre Benjamin Netanyahou devrait renvoyer le ministre de la Défense Yoav Galant pour son appel à permettre à l’Autorité palestinienne de contrôler Gaza.

73 % des électeurs de droite ont répondu qu’ils pensaient que Netanyahou devrait licencier le ministre de la Défense suite à ses déclarations contre le gouvernement militaire de Gaza, 22 % des électeurs de droite pensent que non et 5 % ont déclaré qu’ils n’avaient pas de position sur ce sujet. la question.

Parmi tous les citoyens israéliens, aucune majorité ne soutient le limogeage du ministre de la Défense.

Selon le sondage, 54 % de tous les répondants estiment que le premier ministre ne devrait pas licencier Galant à la suite de sa déclaration, contre 41 % qui estiment que Netanyahou devrait être limogé. 5% déclarent ne pas avoir d’opinion sur le sujet.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire