Guerre dans le nord : l’armée de l’air a attaqué deux Q.G du Hezbollah

0
111

Les combats à la frontière nord avec le Hezbollah se poursuivent chaque jour et ce matin, des avions de l’armée de l’air ont attaqué le quartier général et les bâtiments militaires de l’organisation terroriste libanaise. • Le Hezbollah fait état de 236 morts depuis le début de la guerre. Il y en a sans doute plus de 280.

L’incendie sur la scène nord continue de se répandre, avec un fort risque d’explosion : des avions de combat de l’armée de l’air ont attaqué vendredi 8 mars, un quartier général militaire de l’organisation terroriste libanaise Hezbollah dans la région d’Al Mansouri et un autre quartier général de l’organisation dans la région de Bint Jbel, au sud du Liban.

Tsahal inflige de lourds dégâts matériels et humains au Hezbollah

L’armée israélienne a également informé que jeudi 7 au soir, un bâtiment militaire de l’organisation terroriste Hezbollah a été attaqué dans la région de Talusa, en même temps qu’un autre bâtiment militaire dans la région de Majdal Zoun. On a détecté des explosions secondaires à la fin de l’attaque contre le bâtiment, témoignant de la présence d’armes stockées dans le bâtiment.

Le Hezbollah, qui mène des combats de « faible intensité » contre Israël depuis le début de la guerre le 7 octobre, fait état de 236 morts depuis le début des combats, mais les services de sécurité estiment que le nombre réel de terroristes tués suite à ces combats des frappes de Tsahal au Liban est bien plus élevé.

Le Hezbollah tire plus de 760 missiles de précision et roquettes non guidées

Selon le « lobby 1701 », un forum des habitants du nord qui collecte chaque jour des données sur les attaques du Hezbollah, au cours du mois de février, celui-ci a tiré pas moins de 668 missiles à trajectoire précise tels que des missiles et des roquettes Katyusha.

En outre, la milice chiite a tiré 91 missiles de précision , dont certains ont atteint la zone de la base aérienne du mont Meiron et la zone du commandement du nord à Safed. De plus, le Hezbollah a lancé 21 missiles lourds, dont le missile de type Burkan, connu pour les grandes destructions qu’il provoque, et on a enregistré environ 40 tentatives d’infiltration par des drones au cours du mois dernier. Ces frappes ont touché toutes les localités frontalières libanaises.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire