Guerre Hamas-Israël : les négationnistes du 7 octobre face aux preuves vidéos

0
65

Plus de deux mois après l’attaque du Hamas, des discours de réfutation, ou de minimisation des crimes du groupe terroriste prospèrent. Ce déni ne résiste pas aux nombreuses prises de vue qui témoignent du massacre, et sur lesquelles «CheckNews» a décidé de revenir.

(Document « Libération » à partir de captures vidéo et de photos)

par Alexandre Horn

On ne peut limiter les horreurs du 7 octobre aux seuls crimes qui ont été filmés. Certaines exactions n’ont pas été enregistrées. Il reste les corps, des témoignages. Mais à défaut de tout raconter, les images qui existent, innombrables et insoutenables, suffisent amplement à anéantir le discours de réfutation, ou de relativisation de ces crimes, qui prospèrent sur les réseaux sociaux, comme nous le décrivons dans un autre article. Reprenant la rhétorique du Hamas, des commentateurs décrivent les 1 200 victimes, dont 800 civils, comme des «dégâts collatéraux» que le mouvement islamiste n’aurait pas ciblé volontairement. D’autres suggèrent que les victimes auraient surtout été le fait de tirs israéliens. «Où sont les images ?» osent demander certains.
Les images sont là. Pour qui doute, ou ne veut pas voir. Elles proviennent du canal Telegram israélien South First Responder («premiers secours du Sud»), de différentes sources amateurs, des caméras de vidéosurveillance, et parfois de média.
Les sites extérieurs en sont pleins…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire