La lutte contre le coût de la vie : le projet de Netanyahou

0
72

Le Premier ministre entend mener une réforme radicale du marquage des produits afin de lutter contre le prix des denrées alimentaires. Netanyahou mène une action visant à réduire considérablement les détails qui apparaissent sur les produits.

Be’hadré ‘Harédim

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou prévoit une réforme radicale de l’étiquetage des produits afin de lutter contre le coût élevé des aliments. Cela a été rapporté dans ‘Kan 11’.

Le Premier ministre dirige une initiative visant à réduire considérablement les détails qui apparaissent sur les produits, les détails nutritionnels et les réglementations du ministère de la Santé. Dans des conversations fermées, Netanyahou a dit doucement : « Ce qui est bon pour l’Europe est bon pour nous ».

Les étiquettes sur les produits alimentaires énumèrent les valeurs nutritionnelles et les avertissements contre les aliments malsains. Le ministère de la Santé a travaillé dur pour ajouter ces marquages ​​et il n’est pas certain que la proposition passera facilement. D’un autre côté, l’intérêt d’un tel changement échappe pour l’instant à nos yeux, mais sans doute est-il réel.

Pour rappel, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a convoqué aujourd’hui le comité ministériel de lutte contre le coût de la vie sous sa présidence, au bureau du Premier ministre à Jérusalem.

Au début de la discussion, le Premier ministre a déclaré : « Nous tenons aujourd’hui la première réunion du Comité ministériel de lutte contre le coût de la vie, et la première réunion sera d’abord consacrée à présenter le problème ».

Netanyahou a noté : « Les prix en Israël sont nettement plus élevés pour des produits similaires ou identiques par rapport à la plupart des pays développés. Il n’y a aucune justification objective à ces disparités. Il existe des couches géologiques de monopoles visibles et cachés et toutes sortes d’obstacles à la concurrence. J’ai l’impression que ces derniers temps les importateurs, fabricants et distributeurs ont tout simplement perdu les freins. Nous nous sommes réunis ici, et nous nous réunirons ici de temps en temps, car nous allons l’examiner et nous allons le combattre. Israël ne devrait pas être plus cher que la plupart des pays développés du monde. Avec mes collègues du gouvernement, et avec les équipes professionnelles, nous entrons dans une lutte déterminée contre le coût de la vie. »

Netanyahou a également déclaré : « J’ai demandé à tenir la prochaine réunion dans deux semaines, lors de cette réunion, je demanderai aux rangs professionnels de présenter des étapes pratiques pour la lutte. Nous nous réunirons régulièrement toutes les quelques semaines, avec un plan de travail. Nous irons de bureau en bureau, pour faire baisser le coût de la vie pour vous, citoyens d’Israël ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire