Le commandant de la division de Gaza prend sa retraite de Tsahal : « J’ai échoué dans la mission de ma vie »

0
84

Le commandant de la division de Gaza, le général de brigade Avi Rosenfeld, a annoncé sa retraite de Tsahal suite à son échec le 7 octobre : « Je souffre et porte chaque jour avec moi le lourd tribut payé par les citoyens, les soldats et les soldats de l’armée israélienne »

Be’hadré ‘Harédim

Le commandant de la division de Gaza, le général de brigade Avi Rosenfeld, a annoncé aujourd’hui (dimanche) sa retraite de Tsahal à la lumière de son échec du 7 octobre. Rosenfeld a écrit : « Le 7 octobre, j’ai échoué dans la mission de ma vie consistant à protéger l’enveloppe de Gaza. »

Au début de sa lettre, il écrit : « Mes amis, les chefs des autorités de l’Otef – Alon, Itamar, Yossi, Tamir et Gedi… J’ai servi ici pendant de nombreuses années et j’ai travaillé pour protéger mon établissement général à Na’hal Oz, en tant que commandant de Sheldag, en tant que brigade du nord et en tant que commandant de division. »

Il a ajouté : « Le 7 octobre, j’ai échoué dans la mission de ma vie consistant à protéger les agglomérations entourant Gaza. Le matin de Sim’hath Tora, une guerre a éclaté par surprise, sans avertissement. Pendant de nombreuses heures, nous avons été incapables de protéger les colonies, les dizaines des milliers d’habitants, des milliers de personnes qui faisaient la fête sur le parking de Réim et des troupes dans les avant-postes. Contre les milliers de terroristes qui ont envahi notre territoire par des dizaines de routes lors d’une attaque totale de l’armée terroriste du Hamas.

« Dès le début de l’attaque, nous, dans la division, avons agi, chacun dans le cadre de son rôle, pour tout faire pour arrêter et détruire l’ennemi, sauver des vies et reprendre le contrôle de la zone. Je suis plein d’appréciation pour les brigades, bataillons, classes d’attente et tous ceux qui ont combattu courageusement, dans les conditions les plus difficiles, contre des milliers de terroristes. Je souffre et je porte chaque jour avec moi le lourd tribut payé par les citoyens, les soldats et les soldats de Tsahal et des forces de sécurité. et la perte de nombreux amis. »

« Depuis 8 mois, nous vivons la guerre la plus juste de notre génération. Je n’ai aucun doute que Tsahal ne se lassera pas et continuera à se battre jusqu’à la réalisation de ses objectifs et un changement fondamental dans la réalité sécuritaire afin qu’il n’y ait plus de terroristes armés à notre frontière. Ce n’est qu’ainsi que les colonies pourront à nouveau croître, croître et prospérer. Cela semble loin, ce sera long et difficile, mais ce sera notre victoire. Je souhaite le jour où tous les habitants de l’Otef rentreront chez eux, mais je sais que pour pouvoir recommencer à vivre dans cette partie du pays, nous avons besoin d’une très forte assurance que ce qui s’est passé ne pourra plus jamais se reproduire, afin de restaurer la confiance entre les habitants de la région et l’armée israélienne, une confiance qui a subi un coup dur. C’est notre engagement et je suis sûr que nous le respecterons », a-t-il ajouté.

Rosenfeld a poursuivi : « Chacun doit assumer sa responsabilité et je suis le responsable de la Division 143. Dans le cadre de ma prise de responsabilité en tant que commandant, j’ai décidé de mettre fin à mon poste de commandant de division et à mon service dans Tsahal après 30 ans de service.  J’en ai informé mes supérieurs. Je resterai ici jusqu’à ce que mon remplaçant prenne ses fonctions de manière ordonnée et conformément aux instructions de mes commandants. Pendant de nombreuses années, nous avons célébré Chavou’oth ensemble, mais cette fête est différente, douloureuse. …Je voudrais vous remercier pour votre partenariat de longue date et surtout pour tout ce que vous faites pour les gens impliqués dans le processus complexe, long et difficile en faveur des agglomérations d’autour de la bande de Gaza. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire