Le guer tzedek David ben Avraham sera enterré dans un cimetière juif en Samarie

0
116

Le guer tzedek David ben Avraham, qui a été accidentellement tué par un soldat de Tsahal au carrefour de Gush Etzion, sera amené pour être enterré dans un cimetière juif en Samarie. • Ce n’est qu’après sa mort qu’il a été reconnu comme citoyen israélien, et le Grand rabbin a décidé qu’il devait être enterré dans un cimetière juif.

JDN

Grâce à l’activité intense du ministre des Services religieux, Michael Malchiéli, et du chef de son bureau, Yehuda Avidan, demain le guer tzedek David ben Avraham, qui a été accidentellement tué par un soldat de Tsahal au carrefour de Gush Etzion, sera amené être enterré dans un cimetière juif de Samarie.

Il y a plus de trois semaines, le 21 mars, David ben Avraham, un guer tzedek, d’origine palestinienne, est arrivé au carrefour de Gush. Les soldats arrivés sur les lieux ont pensé qu’il s’agissait d’un terroriste et l’ont abattu. Après sa mort, le ministre de l’Intérieur Moshe Arbel l’a reconnu comme citoyen israélien. Après la décision de le reconnaître comme citoyen israélien, le ministre des Services religieux Michael Malchiéli a chargé le PDG du ministère Yehuda Avidan d’agir pour qu’il soit enterré dans un tombeau juif.

Grâce à une activité intense en collaboration avec les aides des conseillers juridiques Orit Kotev et Carmit Yoles, et avec le soutien du Grand rabbin d’Israël, le rabbin David Lau, et le rabbin de Kiryat Arba, le rabbin Avraham Yitzchak Schwartz, le protocole a été préparé qui lui permettrait de être enterré dans une tombe juive.

Suite à l’activité du tribunal de la famille de Tel-Aviv, la demande des amis de la famille du guer tzedek a été accordée et le jugement a été adopté autorisant son enterrement comme dit.

Ministre des Services religieux Michael Malchiéli : « La manière tragique dont s’est terminée la vie de ce guer tsédek nous oblige à au moins lui assurer un enterrement juif selon la Halakha d’un homme qui a lié son sort à celui du peuple juif. »

Le PDG du ministère des Services religieux, Yehuda Avidan : « Je tiens à remercier toutes les parties impliquées qui ont traité toutes les questions halakhiques et juridiques liées à l’enterrement du guer tzedek. Au milieu de cette tragédie difficile et douloureuse, il y a un peu de réconfort à l’idée qu’il trouve son repos dans une tombe d’Israël en tant que fils du peuple juif. »

Il n’est pas sans intérêt de préciser que ce converti est un petit-fils d’un arabe de ‘Hévron qui a sauvé 25 Juifs durant le pogrom de 1929. Sa conversion a été refusée par les instances officielles du pays, et il a finalement été converti par le Beth Din indépendant de rav Nissim Karélitz à Bené Brak.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire