Le petit-fils de Nasrallah tué par une frappe de drone israélien au sud du Liban

0
91

Juif.org

Le petit-fils du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, Abbas Ahmed Halil, était l’un des trois terroristes du Hezbollah tués Chabbath par une frappe de Tsahal à Neqoura, au sud du Liban, selon un reportage de la radio syrienne Voix de la Capitale dimanche.
Cela n’a pas encore été confirmé par des sources officielles, mais le rapport cite la même attaque au cours de laquelle Tsahal a annoncé que trois membres du Hezbollah avaient été tués dans un véhicule dans le sud du Liban après que celui-ci ait été attaqué par une frappe de drone israélien.
Le journal Al-Manar, affilié au Hezbollah, a également mené des frappes aériennes dans le village de Kila, au sud du Liban, ainsi que des frappes d’artillerie dans les villages d’Aitaroun et Belida, proches de la frontière avec Israël.
Les frappes israéliennes depuis octobre ont tué plus de 200 combattants du Hezbollah et une cinquantaine de civils au Liban, tandis que les attaques du Liban vers Israël ont tué une douzaine de soldats israéliens et cinq civils. Des dizaines de milliers d’Israéliens et de Libanais ont fui leurs villages des deux côtés de la frontière.
Le Hezbollah a indiqué cette semaine qu’il cesserait ses attaques si l’offensive israélienne sur Gaza s’arrêtait, mais qu’il était également prêt à poursuivre les combats si la guerre à Gaza se poursuivait. Vendredi, le Hezbollah a annoncé la mort de quatre membres tués au Liban.
Le Premier ministre libanais par intérim, Najib Mikati, a déclaré jeudi à Reuters qu’un arrêt des combats à Gaza dès la semaine prochaine déclencherait des pourparlers indirects pour mettre fin aux hostilités à la frontière.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire