L’Iran confirme : craintes pour la vie du président Raïssi et du ministre des Affaires étrangères suite au crash de l’hélicoptère

0
111

Un hélicoptère transportant le président iranien Ebrahim Raïssi et le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdullahian a eu un accident aujourd’hui au-dessus du ciel azerbaïdjanais.

JDN – Itamar ben Kalifa

Dramatique : les médias rapportent cet après-midi (dimanche) qu’un hélicoptère transportant le président iranien Ebrahim Raïssi et le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdallahian s’est écrasé aujourd’hui dans le ciel de l’Azerbaïdjan. On ne sait pas encore s’il y a des victimes, des forces ont été dépêchées sur place. Selon l’agence de presse iranienne, ils ne parviennent pas à établir le contact avec l’hélicoptère.

Selon les informations locales, l’accident a été provoqué par le temps brumeux qui régnait dans la région. Le gouverneur de l’Azerbaïdjan oriental a déclaré que l’état de l’hélicoptère était encore inconnu. Cependant, les informations sont contradictoires quant à savoir si certains des compagnons du président à bord de cet hélicoptère ont pu contacter le centre. Les agences de presse iraniennes appellent les citoyens à prier pour le président.

Selon l’agence de presse iranienne « Tasanim », deux des trois hélicoptères qui faisaient partie du convoi ont atteint leur destination en toute sécurité. Selon un autre article du journal « Al-Arabi Al-Jadid », le contact avec l’hélicoptère du président a été perdu et il est actuellement recherché. Selon la télévision d’État iranienne, l’incident de l’hélicoptère s’est produit près de Julfa, une ville située près de la frontière avec l’Azerbaïdjan, à environ 600 kilomètres au nord-ouest de Téhéran.

Le Président iranien s’est rendu en Azerbaïdjan plus tôt dans la journée et a rencontré le Président lors de la cérémonie d’inauguration d’un nouveau barrage.

Selon certaines informations, l’hélicoptère aurait été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence complexe lors d’un voyage dans la province iranienne de l’Azerbaïdjan oriental. Raïssi s’est rendu aujourd’hui en Azerbaïdjan dans le but d’inaugurer un barrage avec le président azéri Ilham Aliyev – le troisième barrage construit par les deux pays sur la rivière Aras.

Le ministre iranien de l’Intérieur, Ahmed Vahidi, a confirmé que l’hélicoptère avait effectué un « atterrissage brutal » et a noté qu’en raison du brouillard, les forces de secours n’avaient toujours pas pu l’atteindre.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire