Un influenceur musulman révèle comment il est passé d’antisémite à partisan d’Israël

0
113

Un militant social musulman s’est exprimé lors d’un événement organisé par la Fédération juive sur les relations entre l’Iran et les États-Unis. L’ancienne personnalité antisémite des médias sociaux, mais désormais un fervent partisan d’Israël et des Juifs, a révélé comment le revirement s’est produit chez lui.

Be’hadré ‘Harédim – Yankee Farber

L’influenceur des réseaux sociaux arabes Louis Al-Sharif, ancien antisémite et aujourd’hui fervent partisan d’Israël et des Juifs, a expliqué comment s’est produit le changement de sa perception. Il a pris la parole lors d’un événement de la Fédération juive irano-américaine le mois dernier, organisé dans une maison privée aux États-Unis.

Al-Sharif, originaire d’Arabie Saoudite, a déclaré à plus de 100 personnes présentes qu’en grandissant, il croyait que D’ voulait qu’il déteste les Juifs et les Chrétiens. Il a dit qu’il y a 14 ans, il voulait apprendre le français, alors il s’est inscrit dans un programme d’études où il a été placé dans une famille en France. Il lui est apparu que la famille en France était juive.

Al-Sharif a d’abord envoyé un e-mail aux organisateurs du programme et leur a demandé d’être transférés dans une autre famille, leur disant : « Je ne me sens pas à l’aise. Comment osez-vous me mettre avec des Juifs », c’est ce que je pensais être juste, mais ma connaissance de cette famille a vraiment changé ma vie », a-t-il déclaré.

Al Sharif a déclaré dans une interview au Journal qu’il en avait appris davantage sur l’histoire juive et la Bible grâce à sa famille et qu’après avoir passé tant de Shabbatoth avec cette famille, il en avait appris davantage sur les Juifs, ainsi que sur la Pâque et Hanoukka. Et l’histoire derrière tout cela, et c’est comme ça que j’ai appris à connaître l’histoire », a-t-il déclaré, ajoutant que la famille avec laquelle il vivait était une famille yéménite.

Al Sharif a déclaré que lorsqu’il est rentré chez lui en Arabie Saoudite, il a parlé à sa mère de l’événement qui a changé sa vie, sa mère a prédit qu’il « reviendrait à haïr les Juifs dans deux ou trois mois », mais 14 ans se sont écoulés et il n’a pas changé de position.

« J’ai étudié le judaïsme à la source et j’ai trouvé de nombreuses lignes communes entre le judaïsme et l’islam », a déclaré Al-Sharif, ajoutant qu’il a relié des points que « de nombreux musulmans ne peuvent malheureusement pas relier ».

Il a expliqué que les médias arabes diffusent une propagande selon laquelle il n’y a aucune preuve que le Temple se trouvait à Jérusalem. Al-Sharif a souligné que de nombreux musulmans portent le nom de prophètes, mais ils ne comprennent pas que ces prophètes étaient des « Israéliens sionistes ». Par exemple, il a parlé d’un Palestinien nommé Daoud qui a déclaré qu’Al Qods est la capitale éternelle de la Palestine, mais Daoud ne comprend pas qu’il porte le nom du roi David. Le roi David a déclaré Jérusalem capitale du peuple juif.

Al-Sharif a également déclaré que le Musée de la Bible en Égypte est l’endroit où « Israël est mentionné pour la première fois en tant que nation » car il y est écrit sur une pierre : « Cela montre que le peuple d’Israël était là en Égypte. Mais personne n’en parlera parce que c’est le genre de fait que le monde arabe ne veut pas que vous sachiez », a-t-il déclaré.

Faisant référence aux manifestations propalestiniennes en Amérique, Al-Sharif a déclaré : « Si l’Américain blanc moyen découvrait ce que signifie réellement l’expression « du fleuve à la mer », il découvrirait qu’il est le prochain sur la liste. Il a également affirmé que lorsqu’il avait demandé aux manifestants s’ils avaient lu la charte du Hamas, ils avaient répondu qu’ils avaient lu sa version édulcorée de 2017. Al-Sharif leur a dit qu’ils n’avaient pas lu le traité original de 1988 en arabe. Al-Sharif a affirmé que les personnes qui ont fait tomber les tours jumelles le 11 septembre faisaient « partie de la même foi pathologique que celle souhaitée par le Hamas ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire