Netanyahou : « C’est soit nous, Israël, soit eux, les monstres du Hamas »

0
43

Israël déterminé à remporter sa guerre existentielle

Dans un discours empreint de gravité, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a réaffirmé l’enjeu primordial de la lutte actuelle : la préservation même de l’existence, de la liberté, de la sécurité et de la prospérité d’Israël. Lors de la cérémonie commémorative du Mont Herzl honorant les soldats tombés, Netanyahou a souligné que cette guerre n’offrait aucune alternative à la victoire face aux « monstres » du Hamas.

Qualifiant l’affrontement de combat existentiel, le dirigeant a évoqué les sombres perspectives qui guetteraient Israël en cas d’échec : torture, massacres, viols et esclavage. Dans un ton résolu, il a proclamé la détermination de son pays à remporter cette bataille cruciale, quelles qu’en soient les conséquences pour l’ennemi et son lot d’actes criminels.

L’objectif ultime, a-t-il martelé, demeure la victoire décisive permettant la libération des otages encore détenus à Gaza. Une victoire qui, avec l’aide divine, assurera l’avenir et l’existence même d’Israël. Néanmoins, le lourd tribut payé par les générations passées et présentes n’a pas été occulté.

Ces déclarations interviennent alors qu’Israël célèbre son premier Jour du Souvenir depuis l’invasion meurtrière du Hamas en octobre dernier, durant laquelle plus de 1200 personnes ont perdu la vie et 252 ont été prises en otage. 132 citoyens demeurent toujours aux mains des ravisseurs.

Tandis que Netanyahou plaidait pour une opération décisive à Rafah, visant à éradiquer la menace du Hamas, les pressions internationales se sont accentuées pour éviter une escalade majeure, que les États-Unis jugent susceptible de laisser intacte la mainmise terroriste sur Gaza.

Sur le terrain, l’armée israélienne a poursuivi ses offensives au nord et au sud de l’enclave, visant à reconquérir des zones réputées sécurisées quelques mois auparavant. Ces affrontements ont provoqué de nouveaux mouvements de populations palestiniennes massifs, nourrissant les avertissements sur l’aggravation de la crise humanitaire.

Israël affirme que ces opérations comme partie intégrante de son plan et estime déjà avoir éliminés quelque 14 000 terroristes du Hamas.

Jforum.fr – Photo : Koby Guid’on, LAM

Aucun commentaire

Laisser un commentaire