« Nuit de Cristal » : les étudiants israéliens de New York réagissent aux émeutes locales

0
198

La vague d’émeutes à l’Université Columbia à New York contre les Israéliens et les Juifs s’intensifie, les étudiants israéliens ont envoyé une lettre urgente au président pour prendre des mesures significatives pour les protéger et cela après que le président n’a pas accepté de qualifier les manifestations d’antisémites.

Après les émeutes antisémites contre les étudiants israéliens à l’université de Columbia à New York, 133 étudiants ont envoyé hier soir une lettre au président de l’université, Minush Shafik, dans laquelle ils exprimaient leur crainte de rester sur le campus en raison de la montée des manifestations propalestiniennes, au cours des quelles un professeur juif n’a pas été autorisé à entrer dans l’université et les manifestants ont brandi une pancarte à l’effigie du terroriste Zakaria Zabeidi.

Dans leur lettre, les étudiants demandent au président de prendre des mesures concrètes pour assurer leur sécurité à l’université et, selon leurs termes, « d’agir immédiatement avant qu’il ne soit trop tard ». Le président, invité à un interrogatoire au Congrès, a refusé de qualifier les manifestations d’antisémitisme et les esprits ont identifié une identification complète avec l’organisation Hamas.

Certains ont qualifié ces émeutes de « Nuit de cristal » américaine. Shai Davidi, le professeur qui n’a pas été autorisé à entrer à l’université, a écrit sur son compte Twitter : Nous sommes en 1938.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire