Pas à l’extérieur !

0
107

Par Me Nili Naouri, Présidente Israël Is Forever – Moreshet Jacques Kupfer

Lors des conférences mondiales du Bétar auxquelles Menahem Begin assistait, dans ses visites à Paris, mon père Jacques Kupfer (zal) eut l’honneur d’être le seul interprète qu’il accepta lors de ses rencontres avec la communauté juive de France ou avec des personnalités françaises.

Mon père racontait la rencontre organisée par l’alliance France Israël au Sénat. Mr Begin y avait longuement pris la parole et mon père l’avait traduit. Il avait expliqué la position israélienne, les dangers du panarabisme et sa vision pour l’avenir. L’un des sénateurs est venu à sa rencontre : « M. Begin, c’est vous qui avez raison et non pas votre Premier Ministre. Nous sommes d’accord avec votre vision des événements. » Mon père était personnellement très heureux de cette opinion et de l’assentiment qui était accordé à M. Begin. Ce dernier lui demanda alors de traduire : « Lorsque je suis à l’étranger, le gouvernement de mon pays est mon gouvernement et je ne le critique jamais. Cela je le fais quand je suis en Israël ». Mon père disait avoir alors reçu une leçon de grandeur politique et de véritable patriotisme en traduisant ces quelques mots.

Cette histoire devrait tenir de leçon aux militants juifs américains aidés d’anarchistes gauchistes israéliens venus à leur rescousse pour organiser des manifestations sans précédents contre la venue de Netanyahou aux Etats unis. A San Francisco, où Netanyahou a rencontré Elon Musk afin de discuter de la révolution de l’intelligence artificielle et comment y intégrer Israël, ces anti patriotes ont été jusqu’à projeter sur la prison d’Alcatraz la photo de Netanyahou derrière les barreaux.

A New York où notre Premier Ministre doit discourir devant l’Assemblée générale de l’ONU et rencontrer Joe Biden ainsi que d’autres présidents, afin de parler des dangers de l’Iran nucléaire et de la normalisation avec l’Arabie Saoudite, les anti patriotes ont projeté « Ne croyez pas au criminel Netanyahou ». Voici le BDS version blanc bleu.

Qu’on ait des différends, des controverses, cela est légitime. Mais sortir son venin contre les représentants officiels du pays à l’étranger, alors qu’ils viennent défendre les intérêts de la patrie, élaborer des mensonges éhontés pour salir l’image d’Israël, c’est non seulement illégitime car cela porte atteinte à notre image, à notre sécurité, à notre union mais c’est également du ‘Hiloul Hashem par excellence !

Il est vrai que ces mêmes personnes sont capables de crier sur tous les toits que le gouvernement détruit l’économie du pays – alors qu’il en train de la renforcer selon tous les critères objectifs – et faire fuir les investisseurs.

Il est vrai que ces mêmes personnes sont capables de semer l’insubordination dans Tsahal et ainsi mettre en danger leurs propres enfants !

Leur but ultime est de détruire le pays, le mettre en faillite, tout cela est préférable que la Droite au pouvoir. Dans le jugement de Salomon, ces anti-patriotes auraient choisi de couper le bébé en deux.

A nous de ne plus renoncer au bébé ! A nous de ne plus renoncer à notre vérité !

A l’extérieur, nous avons toujours agi avec respect pour l’Etat et ses représentants. En dehors d’Israël, on est inconditionnel d’Israël. Mais à l’intérieur, nous savons à qui nous avons affaire, et nous devons réagir en conséquence ! Il n’est plus temps de trêve ou de négociations, il est temps de gouverner !

Les Accords d’Oslo avaient été « présentés au public » un mois avant d’être signés. Ne pas laisser le temps à l’autre partie de réagir, de semer l’anarchie, de calomnier Israël dans le monde, de mentir, de lancer une propagande d’une violence inouïe. Agir ! C’est ce que le gouvernement doit faire ! Immédiatement !

Me Nili Naouri, Présidente Israel ls Forever – Moreshet Jacques Kupfer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire