Scandale : des religieux juifs crachent en vieille ville sur des pélerins chrétiens !

1
140

Dans un document publié sur les réseaux, on voit un groupe d’orthodoxes venus à Jérusalem pour célébrer Souccoth cracher sur un groupe de touristes chrétiens.

JDN

Un énorme tollé a éclaté aujourd’hui (mardi) à la suite d’un document de ces derniers jours dans lequel on voit un groupe de personnes orthodoxes cracher sur des pèlerins venus spécifiquement en Israël dans la vieille ville de Jérusalem. Dans les images, le groupe, composé d’adultes et d’enfants est vu en train de cracher par terre à côté des pèlerins qui portent ensemble une croix dans la ville.

La tempête a commencé lorsque Elisha Yarad, qui était auparavant porte-parole du député Limor Son Har-Malech d’Otzma Yehudit, a écrit sur Twitter à propos du document : « C’est le bon moment pour mentionner que la coutume de cracher près des prêtres ou des églises est une coutume juive ancienne et de longue date. Dans la Halacha, il y a même une bénédiction particulière lorsque l’on voit une église qui « accorde la patience à ceux qui font sa volonté » – une bénédiction qui vient glorifier le Tout-Puissant, qui accuse les mauvais actes des travailleurs étrangers et ne les punit pas. eux immédiatement. »

Yared a continué d’écrire sur son compte Twitter : « Peut-être que sous l’influence de la culture occidentale, nous avons quelque peu oublié ce qu’est le christianisme, mais je pense que les millions de Juifs qui ont vécu des croisades en exil, les tortures de l’Inquisition, les complots de sang et les pogroms de masse –  n’oublieront jamais. »

Le système politique a condamné cette conduite. Le Premier ministre a répondu aux propos de son compte officiel et a écrit en anglais qu’« Israël est pleinement engagé à maintenir le droit sacré à la prière et au pèlerinage sur les lieux saints pour toutes les religions. Je condamne fermement toute tentative de terroriser les fidèles et je m’engage à prendre des mesures immédiates et déterminées contre ce phénomène. »

Le ministre de la Religion Michael Malchiali a déclaré : « Nous condamnons fermement le phénomène des crachats sur les chrétiens dans le monde. Ce n’est pas la voie de la Tora, et il n’y a aucun rabbin qui soutient et légitime un comportement aussi méprisable. Il est de notre devoir de dénoncer, et nous continuerons à respecter toutes les nations qui se présenteront aux portes de la Ville Sainte. »

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen a écrit sur son compte Twitter : « Je condamne le phénomène odieux consistant à cracher sur des chrétiens et à faire du mal à quiconque en raison de leur religion ou de leurs convictions. Ce phénomène ne représente pas les valeurs du judaïsme. La liberté de religion et de culte sont des valeurs fondamentales ​​en Israël. Des centaines de milliers de touristes chrétiens viennent chaque année en Israël pour visiter les lieux saints pour eux. J’appelle tous les citoyens d’Israël à respecter la tradition et la foi de tous ceux qui se présentent aux portes de Jérusalem, la Ville Sainte. »

La députée Naama Lazimi (travailliste) a répondu sur son compte Twitter : « Ces gens représentent le danger le plus grand et le plus évident pour l’existence de l’État d’Israël – ceux qui se soucient de protéger un meurtrier familial, le terrorisme juif, l’incendie délibéré de la région et le dénigrement des autres religions. La suprématie juive est pleine de haine et de dégoût envers quiconque n’est pas eux. Un messianisme nationaliste possédé par la folie. Nous avons été kidnappés. »

Le grand rabbin d’Israël, le rav Lau, a également condamné ces actes, selon lui : « Pendant Souccoth, ils priaient et sacrifiaient dans le temple pour la paix des 70 nations du monde. Nous continuerons nous aussi à prier pour eux et à honorer toutes les nations qui viendront honorer la ville sainte de Jérusalem. Je condamne fermement tout préjudice causé à toute personne et à tout chef religieux. Ces phénomènes illégaux n’ont certainement rien à voir avec la loi juive. »

Le ministre du Tourisme Haim Katz : « L’affirmation selon laquelle cracher sur les chrétiens est une coutume ancienne et même noble est regrettable. Et aimer son prochain comme soi-même est une grande règle de la Tora et la principale de celle-ci. Au lieu d’être une lumière pour le Gentils, les actions d’une poignée d’extrémistes changent le judaïsme et le peuple juif, nuisant à l’image d’Israël et du tourisme. Il doit y avoir une tolérance zéro envers les dommages causés aux symboles religieux de toute sorte. »

1 Commentaire

Laisser un commentaire