Smotrich change de cap et s’en prend aux jeunes des Yechivoth !

0
480

Le président du sionisme religieux, le ministre Bezalel Smotrich, durcit le ton contre l’exemption de conscription pour les étudiants des Yechivoth : « Cela doit changer ! Cette réalité selon laquelle ils ne servent pas dans l’armée ne peut pas continuer, je pense que c’est clair pour eux aussi. »

Kikar haChabbath – Aryeh Rivkind

Le président du Sionisme religieux, le ministre Bezalel Smotrich, a commenté ce soir (mercredi) le recrutement d’étudiants des Yechivoth orthodoxes – et a affirmé que la réalité dans laquelle ils ne sont pas recrutés ne peut pas perdurer.

La documentation a été publiée sur le compte Telegram d’Amit Segal.

Smotritz a déclaré : « Nous avons mentionné la communauté orthodoxe, pour laquelle j’ai un grand amour, je sais aussi admirer la dévotion à la Tora, les familles qui ont la chance d’avoir beaucoup d’enfants. Mais cela doit changer ! Cette réalité selon laquelle ils ne servent pas dans l’armée ne peut pas continuer, je pense que c’est clair pour eux aussi. »

Il a ajouté : « Cela commence avant tout par un lieu interne de partenariat, de responsabilité, de participation aux merveilleux processus de renaissance et de renouveau que nous vivons dans cette génération. Ce n’est pas pour rien que rabbi Zvi Yehuda (-Kook) l’a défini comme « les justes qui ne croient pas ». C’est une forme de cécité ! »

Plus tard, il a déclaré : « Ce n’est pas seulement l’égalité dans la charge du fardeau, c’est un grand privilège de participer à cette mitsva, d’aider Israël dans les moments difficiles ».

Cependant, il a noté : « Il faut faire attention à ne pas transformer cela en conflits et en un bourbier politique dans lequel s’enliser et les affrontements du 6 octobre. Faire cela avec beaucoup d’amour, avec beaucoup de discours, mais avec beaucoup de détermination pour que personne n’interprète notre désir comme une acceptation de la situation existante. Je crois que si nous le faisons pour le bien du Ciel, la vérité sera évidente. »

Le ministre a ajouté : « Je suis en contact avec de nombreux orthodoxes ouvertement et en secret, quand cela vient d’un endroit réel, cela entre dans le cœur. Ceux qui viennent se heurter trouveront le mouvement inverse. Ceux qui viennent avec amour et avec une véritable revendication morale nationale y rencontreront le désir. Je ne l’emmènerai pas dans un lieu de guerre, mais je ne vais pas abandonner. »

Toujours dans l’interview qu’il a accordée ce soir à Oded Ben Ami sur News 12, Smotrich a déclaré : « Il y a ici une revendication morale et de valeur très juste envers le public orthodoxe – et à mon avis, également envers la Tora. Je viens d’une communauté qui combine au mieux la Tora et l’armée. C’est une affirmation qui vient d’un endroit profond et vrai – et je suis convaincu que si elle vient d’un endroit réel, elle trouvera une vraie réponse de l’autre côté. Si cela résulte d’un conflit et d’un désordre d’escarmouches et d’attaques contre les orthodoxes, cela ne fera que faire du mal. »

Le ministre a ajouté : « Celui qui veut vraiment faire amende honorable, je l’aiderai. Je suis en dialogue avec les dirigeants et avec le public orthodoxe, et nombre d’entre eux n’ignorent pas cette juste revendication. C’est un carrefour qui peut apporter une véritable correction à la société israélienne. »

NDLR : Il a beaucoup perdu là de notre estime.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire