Tel Aviv la « libérale » : dans 18 endroits la prière de Yom Kippour a été dérangée !

0
81

Un nouveau rapport du conseil religieux de Tel Aviv fait état de 18 incidents de perturbation des prières de Yom Kippour dans toute la ville libérale. Parmi les lieux se trouvent de véritables synagogues, non pas dans la rue, mais aussi des minyan qui priaient à l’extérieur, mais sans aucune séparation ni cloison entre hommes et femmes.

Be’hadré ‘Harédim

Environ une semaine après Yom Kippour, un rapport publié par le Conseil religieux de la ville de Tel Aviv-Yafo indique que non seulement sur la place Dizengoff la prière a été interrompue au milieu du jour saint, mais encore dans 18 endroits de la ville, y compris à l’intérieur des synagogues et pas seulement pour les minyan dans l’espace public.

« A notre grande douleur, le dernier Yom Kippour, nous avons été exposés à de nombreux incidents au cours desquels la prière a été interrompue, tant pour les minianin tenus dans l’espace public avec ou sans cloison que pour ceux qui se trouvaient à l’intérieur du complexe de la synagogue lui-même », indique le rapport.

Le rapport détaille tous les détails, le nombre de fidèles présents sur place, le nombre de manifestants par rapport à eux, les actions réelles des manifestants, comme « les cris, les femmes dansant, la destruction du matériel, ils n’ont pas laissé ça commencer, les cris ». « Nazis et tueurs d’enfants ».

Par exemple, il est écrit dans le rapport qu’un minyan ‘Habad pour une prière de Ne’ila sur la place de la medina, qui comptait 250 personnes, a été perturbé par 40 manifestants alors par tous les moyens, abaissant la cloison, sifflant pendant le shofar.

Sur la place du Policier, au cœur de Tel-Aviv, la profanation de la prière a également été enregistrée à Yom Kippour, même s’il n’y avait pas de cloison ou de séparation dans ce lieux. Selon le rapport, « un manifestant est venu en maillot de bain et s’est mis à la place du ‘hazan ! »

Ainsi, dans les 18 endroits où la prière a été interrompue, il a été écrit ce qui s’est exactement passé et comment la prière a été interrompue, par quels moyens et combien de manifestants sont venus.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire