L’envoyé israélien de l’ONU élu vice-président de l’Assemblée générale

0
1185
Israeli Ambassador to the UN, Danny Danon, speaks at the Conference for Fighting Anti-Semitism, at the Begin Center in Jerusalem, on January 31, 2016. Photo by Hadas Parush/Flash90 *** Local Caption *** ãðé ãðåï ùâøéø éùøàì àåØí ëðñ àðèéùîéåú éøåùìéí îøëæ áâéï
Son mandat débutera en septembre lors de la nouvelle session de l’Assemblée générale

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a été élu mercredi à la vice-présidence de la 72e session de l’Assemblée générale, devenant ainsi le quatrième Israélien de l’histoire à être élu à ce poste.

Dans le cadre de sa mission, M. Danon doit présider les réunions de l’Assemblée générale, participer à l’établissement de l’ordre du jour de l’assemblée et observer le décorum pendant les sessions.

« C’est un honneur de représenter l’État d’Israël à ce poste de direction des Nations Unies », a déclaré M. Danon.

« Nous avons prouvé une fois de plus qu’Israël est prêt et capable de jouer un rôle important au sein de l’ONU et que les tentatives visant à bloquer ce progrès ne réussiront pas » a-t-il affirmé.

Son mandat débutera en septembre lors de la nouvelle session de l’Assemblée générale.

M. Danon est devenu le premier Israélien à présider une commission permanente de l’ONU en mai 2016, lorsqu’il a été élu président du sixième Comité (juridique). Abba Eban, Dan Gillerman et Ron Prosor figurent parmi les autres Israéliens à avoir occupé le poste de vice-président de l’Assemblée générale .

M. Danon et d’autres responsables israéliens fustigent souvent les organismes des Nations Unies pour leurs propos « partiaux et anti-israéliens », ainsi que les résolutions controversées adoptées récemment du Conseil de sécurité de l’ONU ou encore à l’Unesco.

L’agence culturelle de l’ONU a notamment adopté début mai une résolution critiquant la politique israélienne à Jérusalem dont le libellé a alarmé les responsables israéliens et que Danon a qualifié de « décision biaisée et trompeuse ».

LIRE  Que savons-nous sur la population arabe d’Israël ?

De son côté, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU Nikki Haley a été félicitée par le gouvernement israélien pour avoir promis de s’opposer à la « rage contre Israël » aux Nations Unies.

Elle a condamné la résolution du Conseil de sécurité adoptée en décembre dernier, et qui exhorte Israël à suspendre l’expansion des implantations juives en Cisjordanie, une « terrible erreur » selon elle.

Mme Haley doit se rendre en Israël les 7 et 9 juin, où elle tiendra rencontrera les dirigeants israéliens et palestiniens, et se rendra dans une mission de maintien de la paix de l’ONU dans la région.

Source www.i24news.tv/fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire