Netaniahou à New York

0
736

Nous sommes déjà après.

Après la rencontre historique entre Obama et Nethaniahou, tant redoutée, et l’intervention de ce dernier devant l’Assemblée générale de l’ONU, tant souhaitée par Bibi, car, face au monde entier, il est irremplaçable…

La grande crainte était que Obama, dans les derniers temps de son mandat, ne veuille se venger des nombreuses offenses que Netaniahou lui a faites durant les huit années passées. Il est impossible d’être sûr que rien ne se passera plus, en particulier au niveau de l’application du veto américain contre toute décision condamnant Israël (car il semble y en avoir tous les quelques jours…), mais les échanges de paroles entre les deux semblent être restés emprunts de politesses : les Etat Unis sentent qu’Israël est le pays le plus proche d’eux, et Israël reconnait ne pas avoir de meilleur allié.

Face à l’Assemblée générale de l’ONU, Netaniahou a lancé l’idée d’une invitation d’Abbou Mazen à la Knesset – faisant face aux accusations viles et stupides habituelles du président de l’Autorité palestinienne. Aura-t-il eu gain de cause ? Il est plus que probable que non, qu’Abbou Mazen va rester bloqué dans ses propres contingences, renforcées du reste par lui-même et sa conception, mais également, et plus encore, par son peuple, et les hordes musulmanes de la région, et du monde entier, qui jamais ne lui pardonneraient un quelconque rapprochement avec Israël.

Désespérant ? Non, normal, en attendant que le Machia’h arrive.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire