Netanyahu répond aux États-Unis : « Victoire totale – c’est la seule façon de garantir davantage d’accords de paix historiques »

0
93

Contrairement à l’exigence des États-Unis d’arrêter les combats dans le cadre de la normalisation avec l’Arabie saoudite, le Premier ministre Benjamin Netanyahou indique clairement que l’accord est inversé : « Une victoire totale garantira un coup inexorable sur l’axe du mal de l’Iran, le Hezbollah, les Houthis et bien sûr le Hamas. »

JDN

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a visité aujourd’hui (lundi) le bataillon 8104 de la 179e brigade, à Yad Le-Sharion-Latron. Le Premier ministre a eu un entretien avec les commandants des compagnies du bataillon, dirigés par le chef des blindés, le général de brigade Ohad Maor, et a reçu d’eux un aperçu des activités du bataillon depuis le début de la guerre jusqu’à nos jours. Netanyahou a rencontré les commandants et les soldats du bataillon et a visité le mémorial commémorant les morts des corps blindés depuis des générations.

Netanyahou a déclaré dans un communiqué : « Je termine maintenant une visite ici avec vos commandants et vous, et je suis extrêmement impressionné par l’esprit de combat, l’unité des combats et le but des combats. J’ai dit à vos commandants qu’il y a quelques jours j’avais reçu un chapeau avec deux mots dessus : « Victoire complète ». C’est l’essence de notre politique : une victoire complète sur le Hamas. »

« Une victoire complète est essentielle car elle garantit la sécurité d’Israël. Une victoire complète est le seul moyen de garantir davantage d’accords de paix historiques, qui se profilent à l’horizon. Une victoire complète portera un coup humain sur l’axe du mal de l’Iran, du Hezbollah et des Houthis, et bien sûr le Hamas. Il n’y a donc pas de substitut à la victoire absolue, et il suffit de penser à ce qui se passerait s’il n’y avait pas de victoire absolue : les évacués ne reviendront pas, le prochain massacre n’est qu’une question de temps et l’Iran, le Hezbollah et d’autres feront simplement la fête ici et feront s’effondrer le Moyen-Orient, donc rien ne remplace une victoire absolue. »

Netanyahou a ajouté : « Je veux vous dire après vous avoir rencontré, avoir rencontré vos commandants, à plusieurs reprises à l’intérieur du territoire de la bande de Gaza : je suis impressionné par votre courage, votre force, votre détermination et notre capacité à remporter cette victoire, et c’est là le bon chemin. »

« D’après nos calculs, nous avons déjà détruit – c’est-à-dire tué ou blessé – plus de la moitié de leurs forces ; nous avons détruit 18 de leurs 24 bataillons ; nous sommes engagés dans un nettoyage actif, dans des raids contre les autres terroristes et nous faisons s’effondrer et détruisons la clandestinité. Nous sommes sur le chemin de la victoire absolue, et je tiens à vous dire que nous y sommes engagés et que nous n’y renoncerons pas. Nous ne mettrons pas fin à la guerre sans atteindre cet objectif de victoire absolue, qui rétablira la sécurité au Sud comme au Nord. »

« Je veux vous saluer, vous êtes extraordinaires, tout simplement des lions. Lions, il n’y a pas d’autre mot. Tout le monde le sait aujourd’hui, et toute la nation est derrière nous. Alors félicitations, et continuons jusqu’à la victoire absolue. »

Le Premier ministre était accompagné du chef d’état-major, Tzachi Braverman, du secrétaire militaire du Premier ministre, le colonel Avi Gil, du chef des blindés, le général de brigade Ohad Maor, et du colonel de la 179e brigade Itzik Alfasi.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire