« Si nous ne sommes pas en Judée-Samarie, l’islam radical prendra notre place » (B. Netanyahou)

0
125

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a donné une conférence de presse mercredi matin à la Kohelet Policy Forum à Jérusalem, lors de laquelle il s’est exprimé sur plusieurs sujets tels que la situation sécuritaire au Moyen-Orient face à la menace iranienne, la question des implantations en Cisjordanie, celle de Jérusalem et la souveraineté d’Israël.

« Qassem Soleimani était responsable de la mort d’un nombre incalculable d’innocents, il a déstabilisé de nombreux pays pendant une décennie, il a propagé l’angoisse, la peur et ce qu’il préparait était encore pire. Le président Trump doit être félicité pour avoir agi avec détermination contre ce chef terroriste, » a déclaré Netanyahou.

Le Premier ministre a notamment rappelé les liens forts qui unissent Israël aux Etats-Unis et le soutien mutuel qu’ils se vouent.

« L’Etat d’Israël est le seul modèle stable dans cette région et ceux qui tentent de nous attaquer subiront des représailles fermes », a-t-il averti. Il a également souligné que les relations entre Israël et le monde arabe étaient en train d’évoluer en s’améliorant.

Par ailleurs, Netanyahou a réaffirmé le droit des Juifs à habiter dans les implantations, affirmant que leur développement profite tant aux Juifs qu’aux Arabes qui vivent dans cette région.

« Le concept de Cisjordanie n’existait pas, nous n’avons jamais renoncé au droit de revenir en Judée-Samarie. Elle est le cœur de notre patrie, c’est là où a été forgée notre identité juive. Si nous n’y sommes pas, l’islam radical prendra notre place, » a-t-il affirmé.

« Je ne laisserai aucune implantation juive être déracinée tant que je suis au pouvoir et Jérusalem ne sera jamais divisée, » a-t-il ajouté.

LIRE  Rio de Janeiro: un mémorial de la Shoah est inauguré

Enfin, le Premier ministre a assuré que tant « qu’Israël était présent au Moyen-Orient, la région resterait stable. »

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire