France: Lancement d’une campagne contre l’antisémitisme par le collectif ”Nous vivrons”

0
73
Le collectif ”Nous vivrons” a lancé hier (mardi) en France une campagne pour lutter contre l’antisémitisme. Reprenant volontairement les codes graphiques d’une campagne grotesque de La France Insoumise pour s’inscrire sur les listes électorales, les affiches du collectif présentent des stéréotypes antisémites en y répondant de manière factuelle.

Ainsi, on peut lire: ”Les Juifs sont riches. Et vous?” avec comme commentaire: ”15% des Juifs français vivent sous le seuil de pauvreté comme 14.5% de tous les Français”.

Ou encore: ”Les Juifs contrôlent le monde. Et vous?” puis ”Il y a un seul Etat juif et il ne fait partie ni du G8, ni du G20”.

Ou encore: ”Les Juifs sont partout. Et vous ?” accompagné par le chiffre: ”Il y a 400000 Juifs en France sur 68 millions d’habitants”.

Photo: Collectif ”Nous vivrons”

Photo: Collectif ”Nous vivrons”

Photo: Collectif ”Nous vivrons”

 

Sur son compte X, le collectif décrit sa campagne : ”Alors que l’importation du conflit au Proche-Orient a entraîné une augmentation de 1000% des actes antisémites en France en 2023, le Collectif « Nous Vivrons » lance une campagne de déconstruction des stéréotypes antisémites les plus populaires. Ceux-là mêmes qui, banalisés, s’installent dans les consciences et servent de terreau à la haine des Juifs. On dit que les Juifs sont… riches ; partout ; contrôlent le monde. Voici les poncifs exposés dans cette campagne qui ambitionne de pointer du doigt leur absurdité par des faits. A quelques jours de la journée nationale de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, nous appelons toutes les associations anti racistes à lutter activement contre l’antisémitisme. Nous appelons également les partis politiques à une grande fermeté face à ceux qui jouent avec ces clichés à des fins électoralistes. La haine de l’autre ne peut pas être un argumentaire de campagne”.

Le collectif précise que, pour l’instant, les affiches seront placardées “notamment à proximité des QG de LFI et du RN, mais aussi des universités, bastions de l’antisémitisme contemporain”.

C’est ce même collectif ”Nous vivrons” qui avait empêché les députés de la France Insoumise de mener une cérémonie au Vel D’Hiv le jour de la manifestation contre l’antisémitisme à laquelle ils avaient décidé de ne pas participer. C’est lui aussi qui avait organisé un ”comité d’accueil” à Jean-Luc Mélenchon qui rentrait du Liban au mois de janvier en lui lançant: ”Insoumis, le Hamas vous dit merci”.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire