Gaza, un sommet d’hypocrisie !

0
841
On arrive au sommet de l’hypocrisie de l’Occident dans ce conflit à Gaza, une hypocrisie qui n’existe qu’au seul fait qu’il s’agit d’Israël et du peuple juif qui se bat pour sa survie.

Israël est en passe d’en finir avec le Hamas qui incarne dans le monde le terrorisme islamique, à l’image d’Isis ; ce qualificatif « islamique » n’a pas été relevé hélas dans le discours d’Emmanuel Macron lors du Mémorial à Paris en faveur du massacre des otages français du 7/10.

Israël a donc la possibilité d’éliminer les derniers éléments des brigades Izz al-Din al-Qassam de Yahya Sinwar et de couper les racines du terrorisme du Hamas dans le dernier bastion de Gaza à Rafah. Mais c’est sans compter l’hypocrisie des nations qui s’insurgent contre Israël et son chef Binyamin Netanyahou. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell a mis en garde contre une éventuelle offensive de l’armée israélienne à Rafah, qui s’apparenterait à « une catastrophe humanitaire indescriptible ». Mr Biden, l’Europe, et même la Russie (!) menacent Israël, tout en se gardant de vouloir lever un seul doigt pour encourager les soldats de Tsahal qui donnent leur vie pour défendre leur pays. Le PM Netanyahou interviewé sur ABC News a dit : « Ceux qui nous disent de ne pas agir à Rafah nous appellent en réalité à perdre la guerre ». Ce qui sous-entend laisser le Hamas renaître.

Qu’est-ce que l’Europe a fait avec le conflit en Ukraine ?...
« Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR) a comptabilisé près de 6 millions de réfugiés Ukrainiens dans l’ensemble de l’Europe au 31 déc 2023. La majorité des réfugiés ukrainiens sont allés vers les pays voisins ». Une parenthèse : que dit l’ONU sur l’UNRWA qui, selon les preuves accablantes mises à jour par Tsahal, collaborait efficacement avec le Hamas ?…

Si l’Europe a pu accueillir 6 millions de réfugiés ukrainiens, pourquoi les 22 pays de la Ligue arabe ne peuvent-ils pas accueillir 2 millions de leurs congénères ? On peut également se poser la question pourquoi ces migrants musulmans viennent-ils tous se réfugier dans les nations occidentales, alors qu’ils refusent tout esprit démocratique de liberté et de tolérance pour imposer dans la violence la shariah islamique…

Une autre hypocrisie est celle de défendre bec et ongles « la solution à deux-Etats ». Quelqu’un a dit que la solution à deux Etats n’est pas loin de ressembler à « la solution finale », celle qu’Hitler et les chefs nazis avaient imaginé pour détruire le peuple juif. Tous les dirigeants en Occident savent que « la Palestine » voulue par la France et l’Europe, et que l’Administration américaine veut aujourd’hui imposer, est une Palestine judenrein = sans juif.

« Aucun colon ne sera autorisé à rester dans un État palestinien, car les colonies sont illégales et la présence de colons sur les terres occupées est illégale », avait déclaré le négociateur palestinien en chef Saeb Erekat (Jpost). Alors qu’il était en Égypte, s’exprimant en arabe, Mahmoud Abbas avait dit également : « Dans une (ré)solution finale, nous ne verrions pas la présence d’un seul Israélien – civil ou militaire – sur notre territoire ».

Israël est finalement un gros caillou dans les chaussures de nos démocraties, un caillou également dans celles de la Chrétienté qui préfère dans ce conflit regarder ailleurs et faire l’autruche. Il est un fait incroyablement actuel – c’est un phénomène mondial – que l’antisémitisme n’a jamais été aussi fort, pire que dans les années 30′ en Europe.

Que faut-il en conclure ? Il est intéressant de voir que l’antisémitisme du 20e siècle était l’apanage des communistes socialistes, puis celui de l’extrême-droite nazie et fasciste, et aujourd’hui au 21e siècle, celui de l’extrême-gauche associée aux militants écolos comme la fameuse égérie suédoise Greta Thunberg – le point commun entre tous ces mouvements sociaux étant la haine du peuple juif. L’humanité ne peut-elle pas se poser une fois et s’interroger : pourquoi une telle haine envers un si petit peuple et une si petite nation qui essaie tout pour être acceptable aux yeux du monde ?… Malheureusement l’humanité rejette cette folle idée d’un divin Créateur et non celle du hasard aveugle. Veut-elle vraiment connaître la réponse, c’est la question.

En tant que chrétiens, je veux dire combien nous sommes émus par ces jeunes combattants de Tsahal, héros et héroïnes bibliques, et combien nous voulons dire au peuple juif qui n’a de soif que la paix : « Nous vous aimons et sommes 100% avec vous ! ».

Gérald Fruhinsholz, pasteur à Jérusalem
Le pasteur Gérald Fruhinsholz vit en Israël depuis plusieurs années avec sa famille. En 2000, avec l’Intifada et le déclenchement terroriste en Israël, le pasteur Frühinsholz prit la plume pour s’opposer, sur Internet notamment, à la désinformation grandissante à l’égard des événements sur le conflit israélo-palestinien. Il continue plus que jamais à écrire ses chroniques. Chacun peut trouver ses articles sur le site de l’association « Shalom Israël » dont il est le président.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire