La justice annule l’interdiction de présence des industriels israéliens à Eurosatory

0
73
PARIS (Reuters) – Le tribunal de commerce de Paris a ordonné à la société Coges, organisatrice du salon de la défense et de la sécurité Eurosatory, de suspendre l’interdiction de participation des industriels israéliens, peut-on lire dans une ordonnance datée de mardi.
Cette ordonnance a été publiée sur X par l’avocat Patrick Klugman représentant la Chambre de Commerce France-Israël qui avait saisi la justice pour protester contre la décision des autorités françaises.

Fin mai, le ministère des Armées avait annoncé que les entreprises israéliennes ne seraient pas présentes à Eurosatory, invoquant des conditions qui « ne sont plus réunies » après des frappes israéliennes sur la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

« Le président du tribunal de commerce de Paris vient de juger que la mesure d’exclusion des sociétés israéliennes de Eurosatory est discriminatoire. Il a ordonné de la faire cesser », a déclaré Patrick Klugman sur X.

Le salon Eurosatory se tient actuellement, et jusqu’à vendredi, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), près de Paris.

(Rédigé par Blandine Hénault)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire