Les membres du gouvernement renforcent leurs positions face à la Cour suprême

0
53

En attendant les résultats de la réunion des onze juges de la Cour suprême, divers membres du gouvernement se sont exprimés à l’égard de l’importance capitale de cette affaire.

Le ministre des Communications Karai, à « Kol Hai », critique sévèrement la Haute Cour : « Il y a une attaque de la Haute Cour contre la démocratie en Israël. 250 ans de démocratie dans le monde et personne n’aurait imaginé qu’un responsable annexe aurait le pouvoir de dire au Premier ministre élu de rentrer chez lui parce que sa décision est déraisonnable à leurs yeux ».

Le ministre Yariv Levin : « Le report de l’applicabilité de la loi sur le renvoi du Premier ministre signifie qu’un fonctionnaire, quel que soit son rang, pourra s’approprier des pouvoirs qui ne lui ont jamais été accordés et discuter de la possibilité illusoire en elle-même de renvoyer un premier ministre, et tout cela en totale opposition avec les résultats des élections. Les pétitionnaires cherchent en réalité à destituer le Premier ministre Netanyahu, afin de mettre fin au régime de droite. Ils ont échoué aux urnes et veulent maintenant annuler les résultats des élections. »

Il a ajouté : « L’audience qui se déroule aujourd’hui devant le tribunal est pratiquement une audience sur l’annulation des résultats des élections. Aucune autre définition ne cachera cette simple vérité. »

Curieux.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire