Renseignements américains : seulement un tiers environ des terroristes du Hamas ont été éliminés ; la plupart des tunnels sont actifs

0
59

La dernière évaluation des renseignements américains indique qu’Israël n’a réussi à éliminer qu’environ 30 à 35 % des combattants du Hamas avant le 7 octobre et que 65 % des tunnels de l’organisation terroriste sont toujours actifs. En outre, le Hamas a réussi à recruter des milliers de nouveaux combattants.

JDN

Les services de renseignement américains estiment que seulement 30 à 35 % des terroristes du Hamas ont été éliminés depuis le 7 octobre et que 65 % des tunnels de l’organisation terroriste dans la bande de Gaza restent intacts. Cela a été rapporté aujourd’hui (mercredi) sur le site Politico.

Aux États-Unis, on affirme que le Hamas a réussi à recruter des milliers de nouveaux combattants pendant la guerre, ce qui l’aide à faire face aux attaques israéliennes. De nombreux autres terroristes ont réussi à s’infiltrer dans la population civile, et d’autres se trouvent dans des tunnels souterrains – Israël n’est donc pas en mesure de les atteindre.

L’administration Biden craint qu’Israël ne perde l’opportunité de vaincre le Hamas et a qualifié sa stratégie à Gaza d’« autodestructrice » et « d’ouvrir la porte au maintien du Hamas ». Washington critique le fait qu’Israël n’a pas réussi à contrôler les zones de la bande de Gaza après les avoir nettoyées, qu’il a retourné la population civile et l’opinion publique mondiale contre lui et qu’il a permis au Hamas de recruter des milliers de nouveaux combattants.

Les critiques américaines sont restées secrètes pendant longtemps, mais elles deviennent désormais publiques en raison de ce qui est décrit comme une « frustration » de voir Israël refuser de changer sa politique. « Nous voulons encourager Israël à se concentrer sur la nécessité de lier les opérations militaires à une stratégie visant à mettre fin aux combats. Nous allons continuer à faire pression en ce sens », a déclaré un haut responsable de l’administration Biden.

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken l’a mentionné récemment, lorsqu’il a déclaré que « le retrait des forces israéliennes pourrait laisser un vide qui serait rempli de chaos, d’anarchie – et finalement de renouveau du Hamas ». Ce chaos et cette anarchie, selon Blinken, Israël devrait les empêcher avec un plan organisé pour « le lendemain » du Hamas.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire