Décision du tribunal : les enfants ne sont pas obligés de rencontrer un père renégat

0
844

Une intéressante décision a été prise dans l’enceinte d’un tribunal civil à Manchester, en Angleterre ! La question : est-ce que les enfants nés dans une famille orthodoxe et restés dans cette mouvance sont obligés de rencontrer leur père, qui a abandonné la religion ?

C’est le cas d’un homme, père d’une famille de cinq enfants de la communauté orthodoxe de la ville de Manchester. Il a décidé de quitter la communauté et la pratique juive en 2015. Il a demandé au tribunal de forcer son ancienne épouse à lui envoyer ses enfants. Ils ont refusé : la mère a déclaré que si les enfants rencontraient leur père après son changement de camp, ils rencontreraient de grands problèmes au sein de leurs écoles, et leur éducation en souffrirait.

Avant de donner sa réponse, le juge a tenu à rencontrer l’un des enfants, âgé de 12 ans, et des éducateurs orthodoxes de la ville, afin de comprendre la validité de ce que disait la mère.

Le père, qui a changé son identité, a voulu expliquer à ses enfants ce qui s’était passé chez lui, mais la mère a argué contre cela qu’une telle situation allait provoquer un rejet de ses enfants de la communauté.

Le père a déclaré devant le tribunal que la mère racontait à ses enfants qu’il était décédé, ou qu’il avait été interné dans un hôpital psychiatrique, mais la mère a répondu qu’elle n’avait parlé que d’un déménagement à Londres.

Le juge a conclu que cette inquiétude de la part de la mère était justifiée, et a donc permis sa conduite…

 

 

 

 

LIRE  Turquie: Abbas et Hanyeh les premiers à féliciter Recep Erdogan!

Aucun commentaires

Laisser un commentaire