L’Iran propose à l’Arabie saoudite de développer son programme nucléaire

0
27

Stupeur à Washington et à Jérusalem : l’Iran propose à l’Arabie saoudite de l’aider à développer son programme nucléaire

Source : TikDebka

Dans la semaine, où les relations diplomatiques entre Riyad et Téhéran ont été renouvelées, à l’initiative et avec l’aide de la Chine, l’Iran a proposé d’aider l’Arabie saoudite à développer son programme nucléaire. Si le dirigeant de l’Arabie saoudite, le prince Mohammed bin Salman MBS, accepte l’offre iranienne, ce serait une gifle stratégique aux États-Unis et à Israël, ainsi qu’une fin, quasi certaine, des accords d’Abraham entre Israël et les États du Golfe. Déjà en mars de cette année, le ministre iranien de l’Énergie nucléaire, Mohammad Eslami, a déclaré que l’Iran pourrait aider l’Arabie saoudite à développer son programme nucléaire. Il a souligné que cette aide iranienne serait supervisée par le Comité à l’énergie nucléaire des Nations Unies à Vienne, l’AIEA.

Récemment, dans le cadre d’amélioration des relations Israël – l’Arabie saoudite, cette dernière a demandé aux États-Unis, de lui construire une usine d’enrichissement d’uranium. Le 5 juin le ministre israélien d’énergie Israël Katz a déclaré : « Israël n’encourage pas de telles choses », Katz a ajouté que l’Iran « est le pays le plus dangereux du monde. S’il possède des armes nucléaires, il sera en mesure de soutenir les organisations extrémistes bien au-delà de ce qu’il fait aujourd’hui. » Selon lui, « les responsables politiques israéliens se préparent aussi à affronter, une réalité qui n’a rien théorique. La normalisation avec l’Arabie saoudite est importante, et j’espère qu’il y aura aussi un accord de paix ». En d’autres termes, Katz a confirmé des contacts avec les États-Unis pour construire une installation d’enrichissement d’uranium en Arabie saoudite.

Fin des accords d’Abraham en vue ?

La Chine, médiateur entre Téhéran et l’Arabie saoudite, en vu de rétablissement des relations diplomatiques entre Téhéran et Riyad et qui est impliquée, depuis de nombreuses années, dans le développement du programme nucléaire saoudien, soutient vivement la récente proposition de l’Iran. Le site NOUR, proche des Gardiens de la Révolution, ainsi que d’autres médias iraniens proches du Conseil de sécurité iranien ont beaucoup écrit ce week-end sur la possibilité que Téhéran fournisse à l’Arabie saoudite une aide pour développer son programme nucléaire. Une telle mesure, selon les rapports, aiderait Riyad à surmonter le veto américano-israélien à l’établissement d’installations d’enrichissement d’uranium dans le royaume. Israël a déclaré qu’il s’oppose à une telle mesure, car il rejette toute mesure qui renforcerait la République islamique d’Iran.

Édouard Gris, MABATIM.INFO
Traduction et adaptation

Aucun commentaire

Laisser un commentaire