Utilisé par des pompiers français, le « Protocole 6C », venu d’Israël

Utilisé par des pompiers français, le « Protocole 6C », venu d’Israël

0
19

Par 

Les Sapeurs-Pompiers de Charente sont les premiers en France à se former au secourisme psychologique. Lors d’un accident ou d’une catastrophe, il n’y a pas que les corps qui sont blessés.

Souvent la blessure ne se voit pas, mais ce sont des chocs post-traumatiques dont souffrent les victimes. Pour y répondre, le « Protocole 6C » (qui regroupe 6 mots qui commencent par la lettre C : Connexion, Communication, Contrôle, etc), a été mis au point par une équipe spécialisée en Israël.

C’est à cette technique neuro-scientifique qu’ont été formés, en fin de semaine dernière, les premiers sapeurs-pompiers charentais au centre départemental de Jarnac.

Dans notre cerveau, deux zones sont en concurrence : l’amygdale cérébrale siège des émotions, et le cortex pré-frontal pour la réflexion, l’intelligence. En cas de stress, ce sont les émotions qui occupent toute la place. Il faut rééquilibrer les deux zones.

Le langage émotionnel en urgence est un facteur non seulement contre-productif mais aggravant du traumatisme. « En urgence, on active, on ne rassure pas », résume le docteur en psychologie Emmanuelle Halioua qui encadre cette formation. Le service départemental d’incendie et de secours de la Charente est le premier en France a accueillir cette technique qui a fait ses preuves auprès des victimes du Bataclan notamment.

LIRE  La guerre des Dix Jours

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop