Israël connaît l’une des plus graves épidémies de grippe de son histoire

Israël connaît l’une des plus graves épidémies de grippe de son histoire

0
82

Par 

A l’’instar des Etats-Unis et de l’Europe, Israël connaît l’une des plus graves épidémies de grippe de son histoire. Dix-neuf personnes dont trois enfants sont déjà décédées. Même si le nombre de vaccinations a augmenté par rapport à l’année précédente, 22 pour cent seulement de la population israélienne sont protégés par le vaccin, entre autres à cause de la pénurie mondiale de vaccins anti-grippe qui explique pourquoi les organismes de santé israéliens ont du mal à faire face à la demande.

La plupart des décès sont dus à des complications provoquées par un sous-type du virus H1N1 responsable de la grippe porcine. Cette affection est particulièrement agressive et se propage très rapidement, contaminant également des sujets jeunes et en bonne santé. Il faut savoir qu’une vaccination standard contre la grippe ne protège pas contre cette souche virulente. La plupart des décès en Israël, en Europe et aux Etats-Unis ont concerné des personnes non vaccinées.

Le professeur Hagaï Levin, président de l’association médicale israélienne, reproche au ministère israélien de la Santé la pénurie de vaccins : « La négligence coupable du ministère envers le système de santé public, le budget inadéquat, l’absence de préparation à l’hiver ainsi que la mauvaise hiérarchisation des priorités ont un coût très lourd en vies humaines ».

http://israelentreleslignes.com

LIRE  Dupont-Aignan : un détracteur d’Israël et un ennemi féroce de Tsahal

Aucun commentaires

Laisser un commentaire